Corse: un instituteur soupçonné de pédophilie remis en liberté

logo AFP

Un professeur des écoles, qui avait été placé en détention provisoire à Ajaccio (Corse-du-Sud) pour agression sexuelle sur mineurs de moins de 15 ans, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire mercredi soir, a-t-on appris auprès de son avocat.

Une plainte avait été déposée au début du mois de janvier par la mère d’une fillette de 6 ans contre ce professeur des écoles, qui nie les faits, pour attouchements sur au moins deux enfants âgées de 6 ans en 2016.

L’enseignant, qui exerce depuis plus de dix ans à Ajaccio et n’a pas d’antécédent judiciaire, était soupçonné d’avoir agi durant un cours de soutien scolaire après la classe.

La plainte concernait aussi la projection d’images pornographiques devant des enfants.

L’enseignant a été libéré sous contrôle judiciaire par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bastia.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous