Une première salle de sieste pour étudiants en France

C'est une première en France : une salle de sieste a ouvert le 25 janvier à l'université Jean-Monnet, à Saint-Étienne, pour permettre aux étudiants de se reposer.

Sommeil : se réveiller pour se souvenir de ses rêves © Maridav - Fotolia.com

Sommeil : se réveiller pour se souvenir de ses rêves © Maridav – Fotolia.com

Située dans la BU du campus santé de l’université Jean-Monnet à Saint-Étienne, la « salle des Mille et une Nuit » est réservée aux étudiants en médecine. Cette pièce de 40 mètres carrés et ouverte du lundi au vendredi de 9h à 20h abrite des matelas et des tentes, entre autres, pour permettre aux carabins fatigués de s’offrir un peu de repos.

« Les bibliothécaires ont constaté que certains étudiants s’endormaient pendant leurs sessions de révisions. De là est né le projet de cette salle de sieste, qui a rencontré le soutien de la faculté de médecine », explique Brigitte Renouf, directrice des bibliothèques de l’UJM, dans des propos relayés par Le Monde.

Découvrez la salle de sieste de l’UJM en vidéo

Une majorité des étudiants sont épuisés

Les fragilités psychologiques des étudiants © Observatoire national de la vie étudiante

Les fragilités psychologiques des étudiants © Observatoire national de la vie étudiante

Dans son enquête nationale sur les conditions de vie des étudiants en 2016, l’Observatoire national de la vie étudiante signalait que 67% des étudiants et 53% des étudiantes se déclaraient épuisés. En plus de leur emploi du temps, les estudiantins en médecine sont ainsi ceux qui se consacrent le plus à leur travail personnel : « 31 heures en moyenne contre 15 heures pour l’ensemble des étudiants » selon l’OVE. Sans compter les activités rémunérées. Le stress est également un facteur important : en juin 2016, une étude de la Smerep (Sécu étudiante & Mutuelle) indiquait que « 38% des étudiants se sentent stressés au point que cela perturbe leur vie quotidienne » et donc leur sommeil.

Pas une première mondiale

Si c’est une première en France, d’autres universités dans le monde ont déjà mis cela en place comme l’a relevé Les Echos. Certaines y investissent même pas mal d’argent. L’université privée de Saint Leo, en Floride, a ainsi installé quatre « Metronaps » dont les sommes sont estimées « entre 8.000 et 12.000$ ». Ces capsules-lits sont un concentré de technologie permettant d’optimiser le temps de sommeil avec des programmes de sieste de 20 minutes par exemple. D’autres universités, comme celle du Michigan, où la sieste semble être un sport national avec un compte Twitter dédié, se sont laissées tenter.

En France, le lycée Corot de Savigny-sur-Orge, avait inauguré un système semblable en 2013 mais dédié aux professeurs. Une salle de relaxation avait été aménagée dans cet établissement de 4 000 éléves. « Les professeurs sont des salariés comme les autres. Je suis intéressé par l’idée d’avoir du personnel reposé et efficace […] Les professionnels du sommeil et des ressources humaines le recommandent. Vingt minutes de sieste, c’est deux heures de productivité en plus », expliquait le proviseur Stéphane du Crest, dans Le Parisien.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous