Découvrez le vrai salaire des profs (Infographie)

Les chiffres officiels en laissaient plus d'un sceptique. Après avoir récolté une centaine de témoignages, voici, en infographie, les vrais salaires des profs.

En 2016, la Depp a dévoilé le salaire moyen des enseignants – 2460 euros (net) mensuels. Un chiffre qui a rendu beaucoup de profs sceptiques. Nous avons alors tenté de nous rapprocher de la réalité, en examinant les salaires médians, établissant que le salaire net des enseignants était de 2328 euros. Mais même là, des commentaires nous indiquaient que nous restions « très loin de la réalité ».

C’est pourquoi nous vous avons lancé un appel, et récolté les fiches de paie de 98 enseignants. Voici en infographie le « réel » salaire de ces profs.

Un grand écart entre secondaire et primaire

Nous avons d’abord comparé les salaires moyens des enseignants selon leur corps et leur échelon. Vous pouvez constater que l’écart entre les PE et les profs du secondaire est important ; que les profs documentalistes ont au départ un revenu mensuel proche de celui des enseignants certifiés, mais que ne touchant pas l’ISOE (indemnité des enseignants du secondaire), l’écart se creuse ; et aussi que le salaire net mensuel des profs agrégés est 25 à 30% supérieur à celui des certifiés.

Nous avons aussi trié les salaires net des enseignants, par corps, en isolant les premiers (D1) et neuvièmes déciles (D9) des distributions de salaires, ainsi que les médianes, qui correspondent aux salaires médians.

Un salaire médian de 1990 euros net

En nous basant sur les données de 98 enseignants, nous n’avons pas la prétention de refléter la réalité des 717.500 enseignants du secteur public, mais il est possible de dégager une tendance. Le salaire médian des enseignants qui ont accepté de répondre à notre appel atteint 1990 euros (net) – 1423 pour le premier décile, 2219 pour le neuvième.

Chez les PE, le salaire médian est légèrement inférieur (1934 euros), quand celui des enseignants certifiés est un peu plus élevé (2000 euros net). Mais ce n’est rien en comparaison du salaire médian des agrégés, qui atteint 2500 €.

A noter que les profs docs ont un salaire médian inférieur à celui des certifiés, et finalement peu supérieur à celui des profs des écoles – 1970 euros net. Enfin, les formateurs TICE du premier degré, qui ne touchent pas l’ISAE (indemnité des enseignants du primaire), ont un revenu légèrement inférieur à celui des PE (1808 euros).

7 commentaires sur "Découvrez le vrai salaire des profs (Infographie)"

  1. xavier  10 février 2017 à 22 h 19 min

    Un prof agrégé hors classe au dernier échelon donc en fin de carrière gagne plus de 4200 euros. Le graphique est bidon.
    Après il faudrait comparer en pondérant par le nombre d’élèves. Un prof agrégé en histoire va croiser des centaines d’étudiants. Un prof agrégé d’allemand….j’ai connu un effectif de 45 pour les trois années de licence. Bilan certains profs sont très bien payés mais d’autres pas.Signaler un abus

    Répondre
  2. Renault Elie  11 février 2017 à 8 h 44 min

    Il serait fort intéressant d’évaluer le salaire net par heure de travail, disons vers 40 ans. On se rendrait compte d’énormes disparités. Agrégé de maths retraité, j’ai exercé en lycée, en collège et dans le supérieur. Je vous garantis que, si l’on ramène à l’heure de travail réel, je gagnais moins en lycée après 2000 qu’en collège d’avant 2000.
    J’ai calculé que, si mon épouse et moi-même avions été payés à l’heure de travail réel exactement comme certains collègues qui n’ont pas de copie et très peu d’heures de préparation hors établissement, eh bien l’EN nous devrait aujourd’hui, grossièrement, entre 1 et 2 millions d’Euros.Signaler un abus

    Répondre
  3. Philippe ROCHET  14 février 2017 à 10 h 38 min

    Je pense inutile de polémiquer sur le fond tellement la forme laisse à désirer.
    Comment remettre en cause de manière crédible les chiffres officiels en partant d’une étude réalisée sur 98 enseignants ? Qui plus est, des personnes volontaires pour exprimer leur désaccord.
    Même si l’article fait part du peu de représentativité de l’échantillon (c’est le moins que l’on puisse dire), l’effet de ce genre de publication ne peut être que délétère vis à vis des enseignants.
    Quels scientifiques, et il y en a dans l’éducation nationale, oseraient publier de tels chiffres ?Signaler un abus

    Répondre
  4. viviane  15 février 2017 à 10 h 54 min

    Les professeurs documentalistes ne perçoivent pas l’ISOE mais à titre personnel aller à des conseils de classe ou rencontrer les parents ne me paraît pas illégitime. En outre nous n’avons pas la possibilité d’avoir des heures supplémentaires et il est très difficile pour un prof doc d’être professeur principal. Notre statut est loin d’être satisfaisant.Signaler un abus

    Répondre
  5. Marc Quentel  18 février 2017 à 12 h 00 min

    Comment expliquez-vous ce différentiel ATICE / PE sur D9 ?
    Un PE touche l’ISAE, pas un ATICE et il est strictement au même régime qu’un PE en dehors de cette indemnité. Vous le dites dans votre article et publiez une infographie qui contredit le contenu de l’article…
    Le problème c’est que beaucoup de lecteurs se contenteront de l’image et pas du texte…
    Si votre méthodologie c’est de juste faire quelques additions sur les quelques bulletins que vous avez consultés, pour faire du « réel », ça n’a pas plus de signification que les chiffres de la Depp.
    Quel est votre méthode de calcul? Combien de bulletins/personnels? Méthode de redressement?Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous