Lycées REP, supérieur : les propositions de Najat Vallaud-Belkacem à Benoît Hamon

En cas de victoire de la gauche, Najat Vallaud-Belkacem aimerait rester ministre. En attendant, elle rédige ses propositions pour "enrichir" le programme de Benoît Hamon.

Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem

« Fière du bilan du quinquennat » de François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem se verrait volontiers rempiler et rester ministre de l’Éducation Nationale, en cas de victoire de Benoît Hamon à l’élection présidentielle.

« Une politique cohérente sur le long terme »

A Libération, elle a ainsi expliqué que « le meilleur service à rendre à l’Education nationale, au-delà des personnes, serait de lui consacrer un ministre durable qui conduise une politique cohérente sur le long terme ». Pour la femme politique, l’école, « c’est du long terme », et les « retournement de situation permanents » font « du mal à ce ministère ».

Selon Najat Vallaud-Belkacem, les enseignants, qui ne sont pas « rétifs » à la réforme, « exècrent » les « allers-retours », durant lesquels « on leur fait faire des choses, pour leur expliquer 5 ans plus tard que c’est exactement le contraire qu’il fallait faire. »

« Le prochain quinquennat doit donner la priorité au supérieur »

A trois mois de l’élection présidentielle, l’actuelle ministre de l’Education Nationale espère que la campagne électorale « permettra enfin d’aborder les débats de fond » en éducation. Actuellement, elle rédige des propositions pour « enrichir » le programme de Benoît Hamon, avec entre autres la réforme de l’éducation prioritaire pour les lycées, qu’elle indique à Libération « n’avoir pas eu le temps » de mener.

Najat Vallaud-Belkacem espère aussi persuader Benoît Hamon d’étendre, s’il est élu président de la République, la scolarité obligatoire de 3 ans à 18 ans. Estimant que « les réformes ont été faites pour l’école et le collège », elle conseille de réformer désormais le lycée, et d’améliorer notamment « le passage » vers l’enseignement supérieur. « Le prochain quinquennat doit donner la priorité au supérieur et à la recherche, car l’objectif d’amener 60% d’une classe d’âge à en être diplômée nécessite des moyens importants », conclut-elle.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous