Enseignement à distance: Educatel pourrait devenir franchisé de Pigier

logo AFP

Le centre de formation à distance Educatel, actuellement en redressement judiciaire, pourrait devenir un franchisé du groupe Pigier sous forme d’une coopérative, selon un projet dévoilé mardi à ses salariés, près de Rouen.

Le projet, porté par Jonathan Romero, 30 ans, chargé de mission à l’école Pigier de Toulouse, sera présenté au tribunal de commerce de Versailles (Yvelines), qui doit se prononcer le 21 mars sur l’avenir du Cied (Centre international d’enseignement à distance), numéro un français de l’enseignement technique privé à distance sous la marque Educatel. A ce jour, aucun autre repreneur ne s’est fait connaître.

Sur les 141 salariés (enseignants, commerciaux, administratifs, informaticiens), dont 80% sont des femmes, 58 ont déjà été licenciés. Les autres se sont vus proposer un emploi en région parisienne ou du télétravail.

Tous travaillaient jusqu’ici dans un immeuble de Saint-Etienne-du-Rouvray, ville de la banlieue sud de Rouen. Le Cied est contrôlé par la société Place Victor Hugo, dont le siège est à Versailles.

« Je propose de sortir d’une gestion à but lucratif et de reprendre l’ensemble des salariés, y compris ceux déjà licenciés, sous la forme d’une société coopérative de production », a indiqué à l’AFP M. Romero. « Les sociétaires devront verser chacun 2.500 à 3.500 euros, selon la proportion de ceux qui souscrivent. Notre capital social serait de 250.000 euros », a-t-il ajouté.

Selon lui, il faut tourner le dos à « une gestion malsaine de la société », attribuant les déboires d’Educatel à sa maison-mère.

« Les salariés sont très intéressés par le projet mais tout dépend du nombre de sociétaires », a estimé Elodie Bragança, déléguée CFDT.

« Nous allons en plus tenter d’obtenir des fonds supplémentaires par du financement participatif, comme les Jeannette », a-t-elle ajouté, en référence aux salariées de la biscuiterie Jeannette à Caen, qui ont réussi à faire redémarrer leur usine de production de madeleines.

Pigier se présente comme le 1er réseau d’enseignement technique privé, avec 27 écoles et 8.000 étudiants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous