Cazeneuve inaugure à Brest un campus numérique unique en Europe

logo AFP

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a inauguré vendredi à Brest, à l’occasion d’une journée dédiée à la Bretagne, le campus numérique multi-sites de l’Université Bretagne Loire, « se disant très impressionné » par un projet présenté comme unique en Europe.

« J’ai été très impressionné par la qualité technique de ce qui m’a été présenté », s’est félicité M. Cazeneuve, après avoir assisté à une animation en réalité virtuelle dans un des quatre nouveaux bâtiments de ce campus, spécifiquement dédiés aux usages numériques et construits à Brest et Rennes.

« Votre projet est absolument exemplaire », a insisté M. Cazeneuve, lors d’un discours, se disant convaincu que de telles pratiques numériques allaient « progressivement révolutionner l’enseignement et la formation ».

Ce campus numérique, unique en Europe par son ampleur, compte 54 salles et amphithéâtres interconnectés et des équipements et services de pointe. Il permet de réunir étudiants, enseignants et chercheurs éloignés géographiquement pour partager des formations à distance, mettre en réseau des laboratoires ou développer le travail collaboratif.

L’Université Bretagne Loire fédère depuis janvier 2016 7 universités, 15 grandes écoles et 5 organismes de recherche de Bretagne et Pays de Loire.

M. Cazeneuve, qui était accompagné du ministre de la Défense et président de la région Bretagne Jean-Yves le Drian, ainsi que du secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Thierry Mandon, a inauguré le campus en coupant virtuellement avec un doigt le ruban qui s’affichait sur une tablette.

Il s’est ensuite rendu au siège de Brest métropole océane (BMO) pour y signer le pacte métropolitain –tout comme il l’avait fait dans la matinée pour celui de Rennes–, soulignant le caractère maritime de Brest et rappelant l’engagement « absolument déterminé » de l’Etat de transférer le siège de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) de Paris à Brest.

Le pacte d’avenir pour la Bretagne, conclu entre l’Etat et la région fin 2013, affirmait la volonté du premier de renforcer le rôle de Brest comme l’un des pôles mondiaux des sciences et technologies de la mer. A ce titre, l’Etat avait retenu le principe de transfert du siège de l’Institut de Paris à Brest.

M. Cazeneuve a enfin lancé, avec la ministre du Travail et de l’Emploi Myriam El Khomri, un Forum de l’apprentissage et de la formation en alternance à Brest, avant de prendre congé. « Le pays ne se réduit pas à la Bretagne », s’est-il amusé à dire au terme de son cinquième discours de sa journée bretonne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous