Mixité scolaire: Peillon veut « impliquer l’école privée »

logo AFP

Le candidat à la primaire du Parti socialiste pour la présidentielle, Vincent Peillon, veut « impliquer l’école privée » dans la lutte pour la mixité sociale à l’école, déclare-t-il dans Le Parisien de dimanche.

« On nous dit: +il faut vivre ensemble.+ Mais la réalité, c’est que personne ne veut élever ses enfants avec ceux des autres, dans des endroits où se cumulent trop de difficultés », explique l’ancien ministre de l’Education nationale.

« Il faut jouer sur l’urbanisme, le logement, les transports » et « mettre aussi beaucoup plus d’argent là où les établissements ne sont pas suffisamment attractifs », propose-t-il en estimant qu' »il faut aussi impliquer l’école privée ».

« Le privé a une certaine expérience en la matière, je veux l’associer davantage, en modulant les dotations aux établissements qui font un effort en matière de mixité sociale », propose le candidat qui estime que « c’est l’avenir de la nation, sa cohésion qui se jouent là ».

L’éducation est l’un des thèmes du deuxième débat entre les sept candidats de la primaire, dimanche sur BFMTV, iTELE et RMC, une semaine avant le premier tour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous