Pourquoi la rentrée des classes n’aura lieu que mardi 3 janvier

Cette année, la rentrée post-vacances de Noël a lieu un mardi. Une question de sécurité routière, selon le gouvernement.

Le calendrier scolaire 2016-2017

Le calendrier scolaire 2016-2017

Cette année, la rentrée des classes qui fait suite aux vacances de Noël a été décalée, et a lieu ce mardi, 3 janvier 2017. Un problème (en terme de solution de garde) pour certains parents ayant repris le travail le lundi, qui ont bien souvent appelé les grands-parents « à la rescousse », nous apprend Nord Eclair.

Pourquoi avoir prolongé les vacances d’une journée ? Selon Le Parisien, le ministère de l’Education nationale a choisi de modifier le calendrier scolaire traditionnel afin « d’étaler les retours sur deux jours » et ainsi de « circuler, sur les routes, plus reposé le lundi ». Il s’agit donc, avant tout, d’une simple question de sécurité routière.  A noter que ce 2 janvier, la journée est classée orange par Bison Futé.

« Assurer le mieux possible la sécurité routière »

Alors que les parents d’élèves s’étaient insurgés contre les dates des vacances de la Toussaint, placées en milieu de semaine pour éviter des « problèmes d’absentéisme », cette fois, pas de protestations, selon la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’élèves). « Autant l’organisation des vacances de la Toussaint a pu poser problème à certains parents, notamment, pour des questions de date de location, autant cette fois, nous n’avons pas eu de vent de mécontentement, indique-t-elle au Figaro.

Alternat3« Excédé », le ministère de l’Education nationale rappelle, selon le quotidien, que « le calendrier scolaire a été défini en concertation avec une cinquantaine de partenaires », dont les représentants des parents d’élèves et le secteur du tourisme. « Cette décision a été prise pour assurer le mieux possible la sécurité routière en évitant de concentrer les flux sur le seul 1er janvier. C’est l’unique et seule raison », insiste-t-il.

Un troisième trimestre trop long ?

La polémique devrait probablement ressurgir en février : les vacances d’hiver débuteront ainsi le 4 février pour la zone C (académies de Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles), soit un mois à peine après celles de Noël. Conséquence de ces vacances rapprochées : le troisième trimestre sera très long. Entre les vacances de printemps (reprise mi-avril) et celles d’été (fin des cours le 8 juillet), les élèves travailleront ainsi de 10 à 12 semaines.

Selon Europe 1, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a constitué un groupe de travail pour essayer de rééquilibrer le troisième trimestre, d’ici 2019 : elle plancherait ainsi sur l’ajout d’une semaine de vacances en mai… ou sur le découpage de la France en deux zones au lieu de trois.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous