L’Histoire-Géo sur YouTube : 9 chaînes pour la découvrir autrement

Profs, étudiants ou amateurs passionnés : les youtubeurs vulgarisateurs se multiplient, notamment en Histoire-Géo. Voici une sélection de plusieurs chaînes passionnantes !

Fabien Campaner a créé une chaîne YouTube, "On va faire cours", dans laquelle il parle des clichés de l’Histoire au cinéma.

Fabien Campaner a créé une chaîne YouTube, « On va faire cours », dans laquelle il parle des clichés de l’Histoire au cinéma.

Les contenus d’éducation ont de plus en plus la cote sur YouTube, et les chaînes d’Histoire y fleurissent depuis deux ans, dans le sillage des chaînes de vulgarisation scientifique (« E-penser » ou « DirtyBiology ») ou philosophique (« Coup de phil »). Pour rendre l’histoire plus abordable et la raconter d’une façon plus ludique ou légère, des enseignants, des étudiants, et des amateurs passionnés se mettent en scène sur la plateforme de vidéos.

Voici une sélection de quelques-unes de ces chaînes qui vous permettront de découvrir l’histoire autrement. Il s’agit aussi d’un puits de ressources non négligeable pour les enseignants, dans la perspective d’une utilisation en classe.

Parlons Y-stoire

Parlons Y-stoire, 35 000 abonnés, est une chaîne créée en 2014 par Baptiste Cornabas, prof d’histoire-géo dans le secondaire. Ses vidéos sont un complément audiovisuel à ses cours, mais ne se limitent pas à des capsules utilisables dans le cadre d’une classe inversée : l’objectif est pour le prof de « faire partager sa passion ».

Les vidéos concernent à la fois l’histoire et la géographie : sur fond de cartes, de photos et d’extraits audiovisuels, Baptiste Cornabas présente d’une façon ludique différentes anecdotes du passé (« l’histoire du changement d’heure », « la ville qui changea 13 fois de pays », « la plus petite capitale du monde »), analyse des faits historiques (pourquoi fêtons-nous le 14 juillet, l’occupation de l’Autriche après la Seconde Guerre mondiale), et aborde des thèmes de géopolitique, comme la crise de Crimée.

Les « Le saviez-vous » abordent des « faits étonnants », comme la tentative d’assassinat du 7e président des Etats-Unis en 1825, ou la frontière commune entre France et Pays-Bas, sur l’île de Saint-Martin.

On va faire cours

Graphiste, titulaire d’un BTS de communication visuelle, et passionné de cinéma, Fabien Campaner a créé une chaîne YouTube, On va faire cours, dans laquelle il parle d’une façon ludique et humoristique, des clichés de l’Histoire au cinéma. Pourquoi l’Histoire, alors que sa passion, c’est le cinéma ? « Parce que je vis au quotidien avec une doctorante en Histoire, et que l’on se transmet nos passions respectives », explique-t-il sur MinuteGeek. Il conçoit ainsi chacune de ses vidéos avec sa compagne, Lucie Card.

Exemple de clichés au cinéma abordés : les trois mousquetaires et le cardinal de Richelieu, abordés au cinéma sous le prisme des livres d’Alexandre Dumas, des fictions dans lesquelles « l’Histoire est triturée pour servir le récit », et qui sont notamment basées sur les « Mémoires de Monsieur d’Artagnan », dont l’authenticité est sujette à caution…

Pour la petite histoire

Lancée en 2014, Pour la petite histoire, se concentre sur les anecdotes de l’Histoire avec un grand « H ». Le créateur de cette chaîne, Riog Nimal, amateur mais passionné d’histoire, raconte par exemple, dans des vidéos brèves mais légères et très bien illustrées dans un style graphiquement proches de la BD, quelle est l’origine du mot « boycott », les origines du système Braille, la façon dont Jules César a renversé la République romaine, ou encore « l’incroyable histoire du surf ».

Même si Riog Nimal prévient qu’il s’agit d’une « chaîne d’infodivertissement et non d’une chaîne éducative », l’intérêt pédagogique est certain, notamment pour les enseignants. Pour l’instant, un peu plus de 107 000 internautes suivent les vidéos passionnantes de « Pour la petite histoire », diffusées à un rythme quasi-hebdomadaire. 

Linguisticae

Romain Filstroff, créateur de la chaîne Linguisticae, est étudiant en master de linguistique historique et indo-européenne, à Vienne (Autriche). Passionné par la linguistique et les langues, il tente de vulgariser un domaine très complexe, dans des vidéos ludiques, suivies par plus de 141 000 abonnés.

La série « Paye ton expression » propose de découvrir l’origine et l’évolution des mots et des expressions françaises. Par exemple, d’où vient l’expression « tout de go » (est-ce lié au jeu de go, à l’anglais « to go », ou à une expression ancienne, « tout de gob », qui signifiait « avaler d’un trait » ?), ou le débat sur la bonne écriture de « ‘au temps pour moi’ ou ‘autant pour moi' », liée au vocabulaire militaire d’antan selon l’Académie Française.

A noter que Romain Filstroff a un avis assez tranché sur la réforme de l’orthographe, ou sur le niveau des élèves français en dictée

Origine

Chaîne alimentée par « OrigineDarwin », un youtubeur suisse anonyme, « Origine » n’est suivie que par 5080 abonnés, mais propose une vingtaine de vidéos passionnantes sur l’origine d’un fait ou d’une réalité historique, utilisables notamment par les enseignants.

De l’origine de l’univers à celle de l’informatique, la chaîne YouTube permet d’en apprendre beaucoup sur l’Histoire en peu de temps, toujours sous un angle ludique. Les sources d’information sont listée en en-tête de chaque vidéo, permettant ainsi aux internautes de creuser chaque sujet.

Epic Teaching of The History

Totalement déjanté et un poil geek, l’énigmatique RaAaK a lancé en août 2013, la chaîne « Epic Teaching of the History » (ETH). Auto-entrepreneur travaillant dans l’audiovisuel, le youtubeur est un autodidacte, grand consommateur de livres et de revues historiques. Sur sa chaîne, il partage sa passion pour l’Histoire avec 167 000 abonnés, dont certains sont enseignants et utilisent ses vidéos avec leurs élèves.

Le ton d’ETH est humoristique, mais le fond est très sérieux – et chaque sujet est abordé par RaAaK grâce à un important travail documentaire. Les sujets sont très variés, allant de l’histoire de la fourchette à celle de la Tour Eiffel, en passant par l’histoire du pantalon, l’Empire Romain, ou la disparition des dodos.

Au total, plus de 80 vidéos, traitées sous le format « ETH » (une cinquantaine de vidéos de 5 à 10 minutes, autour de personnages historiques, de lieux, de phénomènes de société ou d’objets), ou sous le format « Le saviez-vous ? », dans lequel le youtubeur aborde plusieurs séries d’anecdotes historiques et insolites.

Le cartographe

Suivie par 37 000 abonnés, la chaîne « Le Cartographe » propose de raconter l’Histoire par les cartes. L’auteur des vidéos, anonyme, aborde (avec un ton très sérieux qui tranche avec celui des autres youtubeurs) une grande variété de sujets historiques, exploitables par les professeurs du primaire et du secondaire, de l’âge des Vikings à l’Histoire de l’Ecosse, en passant par la Guerre Froide, le traité de Tordesillas (1494) et l’Allemagne nazie.

L’en-tête de chaque vidéo fournit des « conseils de lecture » permettant, à partir des sources bibliographiques utilisées, d’approfondir chaque sujet abordé. Les vidéos sont peu nombreuses (à peine 8 en deux ans), mais extrêmement riches en informations : elles constituent sans doute des ressources pédagogiques de choix pour les enseignants.

Les chaînes de classe inversée

N’oublions pas les chaînes YouTube des profs d’histoire ayant recours à la classe inversée : leurs vidéos constituent des ressources très utiles pour les autres enseignants, mais aussi intéressantes pour les passionnés d’histoire.

Parmi les chaînes incontournables, celle d’Alexandre Balet, prof au collège expérimental Clisthène (Bordeaux), pionnier de la « flipped classroom », et sur qui nous avons déjà écrit. Ses capsules sont utilisables de la 6e à la 3e, en accès libre.

Sylvain Bruyère, professeur en collège dans l’académie de Reims, anime de son côté une chaîne éducative d’histoire-géo, Mémo Histoire, qui propose des vidéos et des podcasts audio, là aussi librement utilisables dans le cadre du programme de 3e, de 5e, ainsi qu’en histoire de l’art.

A retrouver dans un autre article, une sélection de 6 autres chaînes Youtube sur le thème de l’Histoire : Nota Bene, Confessions d’histoire, Histoire brève, Les Revues du Monde, C’est une autre histoire, et Romain Tea Time.

1 commentaire sur "L’Histoire-Géo sur YouTube : 9 chaînes pour la découvrir autrement"

  1. bertos  30 décembre 2016 à 21 h 01 min

    Vous pouvez rajouter « Confessions d’Histoire », assez sympa aussi.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous