A l’Opéra de Paris, 500 enfants défavorisés découvrent le « Lac des Cygnes

logo AFP

Cinq-cents enfants défavorisés ou malades, sélectionnés par des associations dont le Secours Catholique et la Croix Rouge, ont assisté dimanche à l’invitation de l’Opéra de Paris à une représentation du « Lac des Cygnes ».

Depuis 1985, l’Association pour le rayonnement de l’Opéra de Paris a invité plus de 15.000 enfants à des représentations. Parallèlement, un programme pédagogique, « Dix mois d’École et d’Opéra », a été mis en place, permettant une immersion d’élèves défavorisés dans le monde de l’art lyrique et chorégraphique, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale.

Des enfants pris en charge par le Secours Catholique, des orphelins apprentis d’Auteuil, de Foyers de l’enfance en Ile-de-France, des association « Les Petits princes » et Sol En Si comptaient aussi dimanche après-midi parmi les invités de l’Opéra de Paris, en présence de son directeur Stéphane Lissner et d’Aurelie Dupont, directrice de la danse.

En partenariat avec l’Éducation nationale, l’Académie de l’Opéra de Paris a créé cette année deux nouvelles classes de violon et une classe de danse classique dans les écoles primaires Lépine (Paris XVIIIe) et Jules-Vallès de Saint-Ouen (Seine-St-Denis).

Vingt-cinq adolescents du collège République de Nanterre (Hauts-de-Seine) pratiquent 8 heures de danse par semaine pendant le temps scolaire sous la direction du danseur et chorégraphe Rodolphe Fouillot.

Tout au long de l’année, un millier d’élèves bénéficient de ce programme éducatif associant les ateliers et le ballet.

Jusqu’au 31 décembre, l’Opéra Bastille propose « Le Lac des Cygnes », grand ballet classique et féerie chorégraphique de Tchaïkovski dans la mise en scène de Rudolf Noureev créée en 1984.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous