Transports scolaires: le Sénat clarifie les délégations de compétences

logo AFP

Le Sénat a adopté mardi à l’unanimité, contre l’avis du gouvernement, une proposition de loi destinée à clarifier les délégations de compétences entre régions et départements en matière de transports scolaires.

Toutefois, pour que le texte puisse entrer en vigueur, il faut qu’il soit adopté dans les mêmes termes par l’Assemblée national.

La proposition de loi doit permettre aux départements qui reçoivent d’une région une délégation en matière de transports scolaires de recourir eux-mêmes à des prestataires, comme c’est le cas actuellement.

Or la rédaction de la loi NOTRe sur l’organisation territoriale ne permettra plus cette souplesse à partir du 1er septembre 2017, a souligné Bruno Sido (LR).

Le ministre de la décentralisation Jean-Michel Baylet s’y est opposé en estimant que « les délégations en cascade vont à l’encontre de l’objectif de responsabilisation des acteurs et de simplification de l’organisation administrative ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous