Les vignettes anti-pollution obligatoires à Paris le 16 janvier

logo AFP

Les vignettes anti-pollution « Crit’Air » à coller sur un pare-brise ou une fourche de moto, seront obligatoires à partir du lundi 16 janvier à Paris, après six mois d’une période « pédagogique » pour informer les automobilistes des nouvelles restrictions de circulation dans la capitale.

La Ville va lancer en décembre une campagne d’affichage et de distribution de brochures pour rappeler qu’à partir de la mi-janvier, « tout le monde s’y colle », selon le slogan de la campagne lancée mardi devant la presse par Christophe Najdovski, adjoint EELV aux Transports de la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

L’élu a rappelé « l’engagement fort de la maire et son équipe de reconquérir la qualité de l’air » dans la capitale qui subit une « situation préoccupante où un Parisien sur deux est exposé à un air qui ne respecte pas la règlementation ».

Paris est désormais une Zone à Circulation Restreinte (ZCR), la première en France, comme lui permet la loi sur la transition énergétique de 2015.

A partir du 16 janvier, pour pouvoir circuler normalement, les véhicules devront ainsi afficher une des six vignettes rondes « Crit’Air » mises en place par le gouvernement et qui identifient par des couleurs différentes les véhicules en fonction de leur niveau de pollution.

Les véhicules les plus polluants, dont les voitures essence ou diesel immatriculées avant 1997, seront interdits de circulation en semaine de 8h00 à 20h00. Aucune vignette spéciale n’est prévue pour ces véhicules. C’est donc le fait de ne pas en porter qui les signalera en infraction si elles roulent en journée en semaine.

Tous les détails peuvent être consultés sur http://www.paris.fr/stoppollution.

Ces mesures de restriction de circulation, qui a provoqué l’été dernier une levée de boucliers des associations d’automobilistes, sont déjà en application depuis le 1er juillet mais la Ville avait opté pour une période « pédagogique » d’information, sans verbalisation.

A partir de janvier, le contrevenant risquera une amende de 68 euros pour les automobiles, 135 pour les poids lourds. Aucune amende n’est pour l’instant prévue pour un véhicule qui serait en règle mais ne porterait pas de vignettes.

La vignette, d’un coût de 4,18 euros, peut être obtenue sur www.certificat-air.gouv.fr.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous