Élections étudiantes: la Fage détrône l’Unef

logo AFP

La Fage est arrivée nettement en tête des élections des représentants étudiants au sein des Crous, dépassant pour la première fois l’autre grand syndicat étudiant, l’Unef, selon le résultat des élections 2016 publié mardi.

Selon les chiffres du Centre national des oeuvres universitaires et scolaires (Cnous), la Fage compte désormais 76 élus au sein des centres régionaux des oeuvres universitaires (Crous), contre 66 pour l’Unef (historiquement proche du PS) et 12 pour l’UNI-Met (classé à droite).

Lors des précédentes élections, il y a deux ans, la Fage et l’Unef étaient au coude à coude.

Pour Jimmy Losfeld, président de la Fage, ces résultats « valident la stratégie » du syndicat. « On a su s’opposer, mais on a su aussi se mettre autour de la table pour négocier et obtenir des résultats lors des discussions, sur la loi Travail ou la réforme du master par exemple », a-t-il déclaré à l’AFP.

Il pointe par ailleurs le combat de sa fédération pour que les étudiants retournent au régime général en matière de sécurité sociale, au regard de « la défaillance » des mutuelles étudiantes, qui gèrent la sécu des étudiants.

Le taux de participation à ces élections était une nouvelle fois très faible (7,5%). La Fage demande depuis des années une date unique pour les cinq élections auxquelles sont conviés les étudiants quasiment chaque année, afin de les rendre « plus lisibles ».

Dans un communiqué, l’Unef (66 élus selon le Cnous) rappelle mener campagne pour réclamer « un nouvel investissement dans le système de bourses » et défendre le projet d’allocation d’autonomie. Les voix obtenues « confirme(nt) la place centrale (de l’Unef) chez les étudiants », assure l’organisation.

Les Crous, créés en 1955, au nombre de 28, ont pour mission l’amélioration des conditions de vie et de travail des étudiants (restauration, logement, culture, accueil des étudiants étrangers, aides sociales…).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous