Pyrénées-Atlantiques: une école en partie détruite par un incendie criminel

logo AFP

L’hypothèse criminelle était privilégiée vendredi pour un incendie qui a en grande partie détruit dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 novembre une école primaire dans le village béarnais de Ledeuix (Pyrénées-Atlantiques), a-t-on appris auprès du Parquet de Pau.

Une enquête a été ouverte pour « destruction volontaire de bien public par incendie volontaire », a indiqué à l’AFP Sébastien Ellul, vice-Procureur de la République de Pau. L’enquête a été confiée à la gendarmerie d’Oloron-Sainte-Marie.

Les premières constatations « mettent en évidence une effraction par un ou plusieurs individus et une mise à feu volontaire d’un lieu où des livres et des papiers étaient entreposés », a-t-il précisé, confirmant une information parue dans la presse régionale.

« La thèse de l’accident est écartée, » a souligné le vice-Procureur. La nuit de l’incendie, « des tentatives d’effraction ont été commises sur des voitures dans la commune, » a-t-il ajouté, sans préciser si un lien pouvait être établi avec l’incendie.

L’incendie a détruit la moitié de l’école primaire, où 117 enfants sont scolarisés, et qui ont été accueillis depuis dans d’autres salles communales, en attendant de les installer dans des préfabriqués non loin de l’école.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous