L’Esprit Sorcier à la rencontre des pionniers de l’agriculture africaine durable

Pour son dernier dossier, l'Esprit Sorcier est parti en Afrique. Il aborde la désertification, l'insécurité alimentaire, et le développement de l'agro-écologie.

"Voyage en en terre africaine", un dossier de l'Esprit Sorcier sur l'agroécologie en Afrique.

« Voyage en en terre africaine », un dossier de l’Esprit Sorcier sur l’agro-écologie en Afrique.

« L’Esprit sorcier », la suite 2.0 de « C’est pas sorcier », propose 20 dossiers pédagogiques interactifs. Fred,” La petite voix” et une équipe de journalistes scientifiques explorent des thèmes liés à l’environnement et aux sciences, comme le réchauffement climatique, les astéroïdes et les comètes, ou la supraconductivité.

Pour son dernier dossier, réalisé avec la Fondation Avril, L’Esprit Sorcier est parti au Sénégal et au Burkina Faso, à la rencontre des pionniers de l’agriculture durable.

L’occasion de présenter aux jeunes, interviews d’agriculteurs et de scientifiques à l’appui, les méthodes « agro-écologiques » et les techniques de lutte contre la désertification et l’insécurité alimentaire utilisées en Afrique.

Désertification et agro-écologie

L'Esprit Sorcier présente notamment la ferme-école agro-écologique de Kaydara, qui forme à des pratique agricoles respectueuses de leur environnement.

L’Esprit Sorcier présente notamment la ferme-école agro-écologique de Kaydara, qui forme à des pratiques agricoles respectueuses de leur environnement.

Des animations et une carte interactive permettent de découvrir de nouvelles façons de cultiver la terre, mais aussi comment respire le sol et pourquoi certaines zones sont menacées de désertification.

Fred visite notamment la ferme-école agro-écologique de Kaydara, une oasis sortie de nulle part, qui forme les jeunes déscolarisés ou non scolarisés à des pratiques agricoles respectueuses de leur environnement. Il présente aussi “La Grande Muraille Verte”, une muraille végétale d’ampleur pharaonique, qui traverse l’Afrique (du Sénégal à Djibouti), et qui a pour but de stopper la désertification.

Le dossier, intéressant pour les enseignants d’histoire-géographie, se termine enfin par une page « histoire » : Fred et la « Petite Voix » nous racontent ainsi les différentes étapes de l’agriculture africaine, du Moyen Âge… à demain.

D’autres dossiers à venir devraient continuer, à l’instar de ce « voyage en en terre africaine », à explorer la question des effets du changement climatique, et des solutions développées à travers le monde pour y remédier.

1 commentaire sur "L’Esprit Sorcier à la rencontre des pionniers de l’agriculture africaine durable"

  1. capparelligrazia  25 novembre 2016 à 18 h 06 min

    très intéressantSignaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous