Les bourses des étudiants infirmiers bientôt alignées

logo AFP

Les bourses des étudiants infirmiers, aux montants variables selon les régions, seront bientôt uniformisées et alignées sur celles des autres étudiants, et leurs indemnités de stage augmentées, s’est réjouie jeudi la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi).

Ces « avancées historiques » ont été annoncées par la directrice générale de l’Offre de soins (DGOS), Anne-Marie Armanteras de Saxcé, lors du congrès national de la Fnesi à Limoges, a indiqué la fédération dans un communiqué.

Elles viennent « concrétiser des revendications que les étudiants portent depuis plus de 10 ans », s’est félicitée la Fnesi.

Dans le détail, l’alignement des bourses sur celles faites au Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires (Crous) devrait être effectif pour la rentrée de février 2017, a déclaré à l’AFP Lisa Cann, la présidente de la Fnesi, « ravie ».

La loi de décentralisation de 2004 a confié aux régions le financement et la gestion des formations sanitaires et sociales, et donc des écoles de soins infirmiers. Cela avait entraîné de fortes disparités selon les régions, et entre les futurs infirmiers et les autres étudiants de l’enseignement supérieur.

Autre mesure saluée par la Fnesi, l' »augmentation de 25% » des indemnités de stage des étudiants, qui passeront « de 23 euros à 28 euros par semaine en première année, de 30 euros à 38 euros en deuxième année et de 40 euros à 50 euros en troisième année ».

Cette hausse devrait intervenir en septembre 2017, selon Lisa Cann.

Lors de la grande conférence de santé de février, le Premier ministre Manuel Valls avait inscrit l’amélioration des droits sociaux des étudiants infirmiers à sa feuille de route.

Selon la Fnesi, 5.000 étudiants ont participé au grand mouvement unitaire des infirmiers du 8 novembre, où des milliers de soignants libéraux et salariés ont battu le pavé.

« Ils gardent évidemment à l’esprit les difficultés qui les attendent lorsqu’ils seront diplômés », prévient la Fnesi, dans l’attente d’un plan pour améliorer les conditions de travail chez les soignants, promis d’ici à début décembre par la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous