Uniforme: Poisson propose de faire « en France » ce qui se fait aux Antilles françaises

logo AFP

Jean-Frédéric Poisson a commis un lapsus jeudi soir lors du troisième débat de la primaire de la droite, en proposant que le port de l’uniforme à l’école, qui « marche très bien en Martinique et en Guadeloupe », soit aussi appliqué « en France ».

« Je constate que le port de l’uniforme pour les enfants de Martinique et de Guadeloupe qui sortent des écoles fonctionne très bien, donc si ça marche très bien en Martinique et en Guadeloupe il n’y a pas de raison que ça ne (marche) pas en France », a estimé M. Poisson, sans préciser qu’il parlait de la métropole.

M. Poisson rebondissait sur des propos de Jean-François Copé, qui avait abordé la question de l’uniforme à l’école, auquel il est favorable, tout comme François Fillon.

Plus tard dans le débat, M.Poisson s’est également embrouillé au sujet de la Corse, « un département particulier » selon lui. Il a été repris par l’un de ses concurrents, qui lui a signalé que la Corse était composée de deux départements.

« Oui deux départements c’est juste, mais un peuple », a continué M. Poisson, alors que ses adversaires manifestaient leurs désapprobation à l’emploi du mot « peuple ».

« Ah non, deux départements, mais français, avec une identité corse », a déclaré Nicolas Sarkozy.

« D’accord, mais enfin je maintiens ce que je dis, et je sais l’affection que je leur porte et vous me permettrez de l’exprimer de cette façon », a répondu M. Poisson.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous