Sciences Po Lyon ouvrira un campus à Saint-Etienne à la rentrée 2017

logo AFP

Sciences Po Lyon a annoncé mercredi l’ouverture d’un nouveau campus à Saint-Étienne, qui accueillera à la rentrée 2017 cinquante étudiants en premier cycle.

« Nous allons changer de culture et devenir un seul établissement sur deux campus », a déclaré Renaud Payre, directeur de l’IEP lyonnais.

Ces étudiants auront la possibilité de suivre un double parcours, avec des emplois du temps aménagé, et d’être diplômés à la fin du premier cycle d’une licence en Economie/Gestion de l’université Jean-Monnet-Saint-Étienne.

« Il s’agit d’une avancée majeure dans le partenariat privilégié déjà noué avec Sciences Po Lyon », s’est félicitée Michèle Cottier, présidente de cette université, lors d’une conférence de presse commune. « Nous avons envie de faire évoluer les structures existantes », a-t-elle ajouté.

Ces cinquante places seront proposées via le concours commun des sept IEP de région, permettant de recruter un millier d’étudiants chaque année, pour près de 10.000 candidats.

Le campus stéphanois, à une soixantaine de kilomètres de Lyon, prendra place dans l’ancienne Maison de l’université, mise à disposition par l’université Jean-Monnet et rénovée pour un coût d’environ 4,5 millions d’euros.

Les étudiants du « Sciences Po Lyon campus Saint-Étienne » suivront le même cursus qu’à Lyon. « Les enseignements, le programme, les examens seront les mêmes », a précisé M. Payre.

Ils pourront suivre leurs premières années d’études à Saint-Etienne, puis rejoindre la quatrième et la cinquième année à Lyon. Et inversement. En 3e année, les étudiants auront aussi les mêmes choix de destinations internationales que leurs camarades du campus de Lyon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous