Elections US : les programmes éducation de Trump et Clinton

L'élection présidentielle américaine se tiendra le mardi 8 novembre 2016. À la veille du scrutin, focus sur le programme éducation des deux candidats.

Hillary Clinton et Donald Trump © Gage Skidmore & Michael Vadon

Hillary Clinton et Donald Trump © Gage Skidmore & Michael Vadon

Le mardi 8 novembre, les Américains seront appelés aux urnes pour élire le 45ème président des États-Unis. Si cette campagne a été marquée par une lutte violente entre Donald Trump et Hillary Clinton, que proposent ces derniers pour l’éducation ?

Une université ouverte à tous pour Clinton

La candidate démocrate prévoit un plan pour moderniser les écoles publiques et la profession d’enseignant. Selon elle, « un système d’éducation public fort est la clé pour préparer l’avenir de nos enfants ». Hillary Clinton souhaite également que l’école soit accessible dès 4 ans.

Sa mesure la plus forte concerne l’enseignement supérieur : elle propose de rendre les universités gratuites aux étudiants les plus modestes (dont les parents ont des revenus inférieurs à 76 000 euros). Une annonce forte lorsque l’on connait les prix exorbitants des études outre-atlantique, obligeant de nombreux Américains à s’endetter sur des dizaines d’années. En guise d’exemple, Barack Obama a terminé de rembourser son prêt étudiant en 2004, soit 4 ans avant de devenir président, et ce malgré une brillante carrière d’avocat. La candidate n’a pour l’heure pas encore détaillé comment elle comptait financer cette mesure.

Une refonte du socle commun pour Trump

Donald Trump s’oppose à cette idée, rappelant que la gratuité sera forcément payée par quelqu’un : le contribuable. Ce dernier propose de réduire le prix des frais d’inscription des universités, sans plus de précisions.

Moins garni, le programme éducation du candidat républicain consiste principalement à une refonte du socle commun éducatif pour les élèves âgés de moins de 12 ans. Selon lui, l’éducation doit être locale et non « initiée par les bureaucrates de Washington ».

Il se montre favorable à une compétition entre les élèves au sein de l’école, affirmant que cela les rend « plus forts ».

Afin de séduire l’électorat féminin, qui votera en masse pour sa rivale, Donald Trump propose d’améliorer les systèmes de garde d’enfants. Il souhaite encourager les employeurs à instaurer des garderies sur le lieu de travail des parents, mais aussi de défiscaliser les frais de garde pour les enfants de moins de 13 ans.

Le candidat républicain affirme que s’il est élu, il investira « immédiatement » 20 milliards de dollars dans le « School choice », un dispositif qui permet aux parents de choisir l’éducation qui convient le mieux à leurs enfants, entre l’école publique, privée, privée sous contrat ou encore l’enseignement à domicile.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous