A Marseille, une école maternelle fermée à cause de rats

logo AFP

Une école maternelle située dans les quartiers Nord de Marseille est restée fermée lundi à cause de la présence d’au moins un rat dans l’établissement, a-t-on appris de source proche du dossier.

En ouvrant l’établissement lundi matin, le personnel de l’école maternelle Rose Val Plan, dans le 13e arrondissement de Marseille a remarqué que des rats déambulaient dans les classes, a rapporté cette source, tandis que la mairie assure que « la présence d’un seul rat a été détectée ».

Les 146 enfants inscrits, selon le site de l’académie d’Aix-Marseille, ont été renvoyés chez eux.

La municipalité a fait intervenir ses services de dératisation lundi après-midi: « Toutes les mesures ont été prises pour que ce rat disparaisse », a assuré un porte-parole, avec notamment la pose de pièges. « Les cours reprendront mardi et à aucun moment aucun élève ni membre du personnel n’a été en danger », a-t-il précisé.

Début 2016, la polémique récurrente sur l’état de vétusté de certaines écoles maternelles et élémentaires à Marseille avait été ravivée avec la publication d’une lettre ouverte d’une enseignante dénonçant les conditions dans lesquelles elle exerçait son métier.

Sommé en février par le ministère de l’Education nationale d’entreprendre des travaux en urgence pour améliorer l’accueil des 76.000 élèves de maternelle et primaire, la mairie de Marseille avait lancé en urgence une série de travaux et fait voter une enveloppe de 5 millions d’euros supplémentaires pour les réparations dans les écoles en 2016. Elle promet de faire de même en 2017 et 2018.

L’Etat a de son côté attribué 5 millions d’euros de l’Etat pour ces aménagements dans le cadre de la politique de la ville.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous