Perpignan: 650 personnes manifestent à l’occasion de l’anniversaire du traité des Pyrénées

logo AFP

Environ 650 personnes ont manifesté samedi après-midi à Perpignan, selon la police, à l’occasion de l’anniversaire du traité des Pyrénées qui avait partagé la Catalogne en 1659, a constaté un correspondant de l’AFP.

Parsemé de nombreux drapeaux indépendantistes catalans, et derrière une large banderole où l’on pouvait lire « Oui au Pays Catalan » dans la langue catalane, le cortège est parti vers 15H30 de la place de Catalogne pour rejoindre la préfecture.

Dans la foule, certains portaient des pancartes en catalan clamant: « Nous voulons décider » ou « On veut effacer le traité des Pyrénées », a constaté un correspondant de l’AFP.

Le parti nationaliste catalan français « Oui au Pays Catalan », fondé le 15 octobre, avait appelé à manifester à l’occasion du « Correllengua », un évènement catalaniste célébré annuellement en Espagne et à Perpignan.

OPC souhaite notamment « promouvoir la langue catalane comme outil d’intégration identitaire », selon un communiqué, accusant la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, de n’avoir « aucune volonté sincère de soutenir la langue catalane dans les établissements scolaires et associations ».

La charte du parti a fixé pour but la fondation d’une « collectivité territoriale unique », à l’image de certains départements d’outre-mer et de la Corse.

Le 10 septembre, près de 10.000 personnes avaient manifesté à Perpignan contre le choix du nom « Occitanie » pour la nouvelle région née de la fusion de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon.

Le nord de la Catalogne est devenu français en vertu du traité des Pyrénées signé le 7 novembre 1659 par les royaumes de France et d’Espagne. Sa population reste attachée à sa culture, mais elle est dans son immense majorité éloignée des revendications indépendantistes qui existent de l’autre côte de la frontière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous