Seine-Saint-Denis: une directrice et une enseignante de maternelle suspendues après des plaintes pour violences

logo AFP

La directrice et une enseignante d’une école maternelle de Seine-Saint-Denis, accusées de maltraitances par des parents d’élèves, ont été suspendues, a-t-on appris vendredi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.

Visées par plusieurs plaintes, la directrice et l’enseignante de l’école Paul-Valéry, à Neuilly-sur-Marne, ont été suspendues jeudi « à titre conservatoire », a indiqué à l’AFP le rectorat de Créteil, dont dépend la Seine-Saint-Denis.

« On les retire de leurs fonctions le temps que l’enquête clarifie la situation », a précisé le rectorat, soulignant que les fonctionnaires continueraient à recevoir leurs salaires.

« Nous attendons les résultats de l’enquête avant d’engager une procédure disciplinaire », a également déclaré vendredi la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, en visite à l’académie de Créteil.

« Je n’admettrai aucune maltraitance sur les élèves dans nos établissements scolaires », a-t-elle ajouté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous