« Le Directeur délégué, au cœur de l’activité professionnelle et technologique »

Qu’est-ce qu’être Directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques, anciennement appelé Chef de travaux ? Abdelghani Hammadi, exerçant en lycée pro, nous répond.

Abdelghani Hammadi

Abdelghani Hammadi

Vous êtes Chef de travaux au lycée professionnel Léonard de Vinci de Bagneux. Pouvez-vous nous expliquer concrètement votre rôle et vos principales missions au sein de cet établissement ?

Depuis l’application du décret du 24 novembre 2016, l’appellation « Chef de travaux » est remplacée par celle de Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques (DDFPT).
Concrètement, ses missions s’appliquent plus particulièrement à l’ensemble des enseignements technologiques et professionnels et peuvent être déclinées en quatre grands axes : il est le conseiller du chef d’établissement pour les enseignements technologiques et professionnels notamment en matière d’offres de formation, d’insertion professionnelle des élèves, d’évolution des plateaux techniques, mais aussi pour la promotion de l’établissement…

Il intervient également dans l’organisation des enseignements technologiques et professionnels : comme le pilotage de projets pédagogique, dans l’élaboration des emplois du temps, et la gestion et coordination de l’utilisation des locaux et des équipements… Puis, le DDFPT coordonne et anime les actions des équipes enseignantes  mais aussi les rénovations de référentiels de formation sous l’impulsion de l’IEN de spécialité. Il accompagne les professeurs dans la préparation et dans la réalisation des différents projets pédagogiques pluridisciplinaires liés à l’établissement.

Enfin, sa dernière mission est de gérer les relations avec les partenaires extérieurs. Il est par exemple amené à intervenir sur l’organisation de stages en milieu professionnel, à collaborer avec les entreprises  et les collectivités territoriales  ou aux développements des échanges internationaux… Dans son quotidien, le DDFPT a des tâches très variées qui ont pour objectif de former des futurs professionnels dans le cadre de sa lettre de mission établie par le proviseur en concertation avec l’Inspecteur (IEN) en charge du lycée.

Vous travaillez donc régulièrement avec le chef d’établissement, les inspecteurs et les professeurs. Mais avez-vous des contacts avec les élèves ?

© goodluz

© goodluz

Oui, bien sûr, nous sommes en permanence en contact avec les élèves. Par exemple, imaginons qu’un élève soit orienté vers une filière professionnelle et se rend compte que la filière choisie ne lui correspond pas. C’est alors mon rôle d’intervenir et de l’inviter dans mon bureau pour discuter, le conseiller et l’accompagner vers une autre formation. Le DDFPT est très proche de ses élèves, il passe très régulièrement  sur les plateaux techniques pour les saluer, échanger mais aussi pour constater que les enseignements se déroulent bien notamment en terme de sécurité. Il est au cœur de l’activité professionnelle et technologique !

Le DDFPT fait-il partie du personnel de direction ?

En règle générale, l’équipe de direction se constitue du proviseur, du proviseur-adjoint ainsi que de l’adjoint-gestionnaire. Mais très souvent, le DDFPT en fait partie surtout lorsque l’établissement du fait de sa taille ne dispose que d’un proviseur. En ce qui me concerne, je fais partie intégrante de l’équipe de direction dans le sens où je participe et réfléchis à tous les  travaux et actions au sein de l’établissement mais je n’ai pas de pouvoir décisionnaire par rapport à mon chef d’établissement. Par exemple, si je souhaite commander du matériel pour les plateaux techniques que ce soit par besoin matériel ou à la demande des équipes enseignantes, je soumets alors ma demande auprès du chef d’établissement qui valide ou non ma proposition. Le DDFPT est un collaborateur direct du chef d’établissement et toutes les décisions qu’il prend sont sous couvert de son supérieur.

Le Directeur délégué a plusieurs casquettes, comment arrivez-vous à tout gérer à la fois ?

Cela demande du temps et du professionnalisme, il faut savoir que la majeure partie des directeurs délégués sont d’anciens enseignants d’enseignement technologique et professionnel. Ce sont des enseignants qui ont réussi l’habilitation à exercer les fonctions de directeur délégué. Le directeur délégué est donc toujours sous statut d’enseignant. Grâce à notre connaissance du terrain en tant qu’ancien professeur d’enseignement technologique et professionnel, nous travaillons en étroite collaboration et en confiance avec les enseignants et l’administration tant sur le plan technique et matériel que pédagogique.

Quelles sont les qualités principales à détenir pour exercer au mieux cette fonction ?

Une des qualités principales à détenir est la loyauté envers son chef d’établissement.  Il doit ainsi promouvoir le projet de l’établissement et ne pas mettre la politique du chef d’établissement en danger. Imaginons que ce dernier veuille impulser une action ou un projet, le DDFPT doit soutenir ce projet et le cas échéant le conseiller ou l’alerter. Le chef d’établissement doit pouvoir compter sur son DDFTP.

Le DDFPT doit aussi être à l’écoute des équipes enseignantes notamment sur leurs  besoins, leurs conditions de travail et leur bien-être. Etre organisé et rigoureux est nécessaire  pour garantir le bon fonctionnement des enseignements. L’autonomie est importante et savoir réagir rapidement en cas de situations complexes est indispensable. Enfin, en tant qu’agent de l’Etat, il doit avoir le sens du service public et de l’intérêt général qui se traduit par la formation et la réussite professionnelle et éducative de tous les élèves.

© pattilabelle

© pattilabelle

Existe-t-il une formation spéciale pour exercer ce métier ?

Oui, tous les ans, le Recteur de l’académie par voie d’une circulaire indique la procédure et modalités de l’habilitation des DDFTP. Les candidats devront alors constituer un dossier de candidature, et se présenter à un entretien.

Le dossier de candidature est étudié et évalué par une commission académique. Celle-ci  a pour objectif de réaliser une première sélection et de recevoir en entretien les candidats retenus afin de valider leur maîtrise des compétences attendues. Les candidats reconnus aptes à exercer les fonctions de DDFPT reçoivent enfin une habilitation valable trois années. Ils suivent une formation académique approfondie et sont accompagnés par un DDFTP aguerri.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous