Class’code : le MOOC qui aide les professeurs à enseigner le code informatique

Lancé en octobre dernier, Class'code est un MOOC hybride destiné aux enseignants qui veulent initier leurs élèves au code informatique. Présentation.

L’arrivée de l’informatique dans les programmes scolaires cette année a fait grincer quelques dents. Cette nouvelle injonction ministérielle à enseigner le code risque en effet de donner du fil à retordre à certains professeurs, qui n’ont reçu aucune formation pour le faire. Porté par Inria, en concertation avec l’Education nationale, et soutenu par une cinquantaine de partenaires, le projet Class’code vise à pallier ce manque en proposant un programme de formation hybride en ligne, avec des temps de rencontre, à destination des enseignants. Présentation avec Thierry Viéville, chercheur Inria qui aide à la médiation scientifique

Class’Code : Se former pour initier les jeunes à la pensée informatique – Teaser from OpenClassrooms on Vimeo.

Un programme de formation ludique pour les enseignants

« Class’code est la réponse à un besoin : celui de former les profs et les animateurs à initier nos filles et nos garçons de 8 à 14 ans à l’informatique », explique Thierry Viéville. Et il était tout naturel côté Inria de participer à l’aventure. « La médiation scientifique fait partie de notre activité Inria. Partager un petit peu de science informatique pour que la garagiste ou le fleuriste, par exemple, ne soient pas démunis devant le numérique, constitue une part essentielle de nos missions, et c’est à ce titre que nous sommes intervenus ».

Concrètement, le programme prend la forme d’un MOOC constitué de 5 modules, avec des temps de rencontre. Le premier module, consacré à la programmation créative, a été lancé en octobre dernier. « L’enseignant, à son rythme, va regarder des vidéos, lire des contenus, faire des quizz, des activités… cela va lui donner les éléments de base. Parmi ses défis, il aura aussi à réaliser des activités avec les enfants, pour leur faire découvrir des notions d’informatique à partir de scénarios ludiques », précise M Viéville.

Des temps de rencontre et de partage entre les participants

Class’code est une formation hybride qui prévoit aussi des rencontres entre les participants afin qu’ils puissent se rassembler et partager leur expérience, leurs bonnes pratiques, se former, s’accompagner. Ces rencontres se passent à l’initiative de différents acteurs, comme Canopé au niveau scolaire. « Nous aussi côté Inria nous en profitons pour ouvrir nos centres. Et nous avons aussi l’exemple d’enseignants qui se sont retrouvés au café du coin ! », souligne le chercheur.

Lors des rencontres, « nous avons des kits préformatés pour donner un cadre aux participants. Mais la plupart du temps ils ne le suivent pas du tout ! Ils le déconstruisent et le reconstruisent à leur façon. Et c’est comme cela qu’ils réussissent le mieux ! »

Une formation gratuite

class'code

© Inria / Photo G. Scagnelli

La formation est totalement gratuite et ouverte. « Il n’y a rien à payer, si ce n’est en temps, insiste Thierry Viéville. Ces enseignants devront trouver, sur le plan annuel de formation de l’Education nationale ou sur leurs heures libres le temps de se former ». Il estime à une cinquantaine d’heures l’investissement personnel pour la formation complète. « Mais chaque enseignant peut la compléter à son rythme », précise-t-il

Programmation créative, codage de l’information, robotique ludique, réseaux, pédagogie, le programme de formation s’annonce diversifié. Et il prévoit également des activités « débranchées », essentielles lorsqu’on connaît les difficultés pour obtenir une connexion internet de bonne qualité dans les établissements scolaires. Thierry Viéville cite par exemple le jeu du « robot idiot », où l’on apprend à programmer une machine et où le rôle du robot est joué par un enfant. « A travers ce jeu de rôle, on lui apprend les premiers ingrédients des algorithmes, indique-t-il. Mais on ne propose pas les activités débranchées parce qu’il n’y a pas de connexion. On le fait parce que, pour apprendre l’informatique à un enfant, il faut aussi lui faire prendre du recul par rapport à l’ordinateur. Class’code donne également un peu de culture informatique, par exemple , savez-vous qui a inventé les algorithmes ? » interroge-t-il. « Il s’agit du mathématicien al-Khwarizmi, il y a 1 000 ans, bien avant l’invention des ordinateurs, et c’est une très belle histoire. La raconter aux enfants, c’est aussi montrer le côté pluridisciplinaire de l’informatique ! »

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous