Valls au centre de prévention de la radicalisation de Pontourny samedi

logo AFP

Manuel Valls se rendra samedi au Centre de prévention, d’insertion et de citoyenneté (CPIC) d’Indre-et-Loire, projet expérimental de lutte contre la radicalisation, a annoncé mercredi Matignon.

Officiellement ouvert depuis le 1er juillet dernier, la structure située au château de Pontourny à Beaumont-en-Véron, accueille ses premiers volontaires « depuis le 19 septembre », selon les services du Premier ministre.

Elle « constitue l’une des réponses apportées par l’Etat pour prendre en charge des jeunes radicalisés ou en voie de radicalisation, non engagés dans des actions violentes », selon Matignon.

Selon Pierre Pibarot, directeur du groupe d’intérêt public Réinsertion et citoyenneté, la structure d’une trentaine de salariés, renforcés par des intervenants extérieurs, accueillait fin septembre six pensionnaires: trois hommes et trois femmes, « de six préfectures différentes qui ont entre 18 et 25 ans. »

Le Premier ministre et le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, tiendront dans la foulée un meeting à Tours, dans le cadre des universités déconcentrées de la Belle Alliance populaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous