Comment enseigner le code informatique à l’école ? 4 dispositifs pour aider les profs

L'apprentissage du code a fait son entrée cette année dans les programmes scolaires, mais certains enseignants ont du mal à s'en emparer. Zoom sur 4 projets destinés à accompagner les enseignants dans leur enseignement de l'informatique.

IMG_3243Comment former dès la rentrée 2016 les jeunes aux enjeux du numérique ? Cette problématique était au coeur de la journée #Decodezlecode, organisée ce jeudi 13 octobre à l’EdFab de Cap Digital, à la Plaine Saint-Denis. Quatre projets destinés à éduquer les jeunes au numérique et démystifier le code y étaient présentés. Ces projets s’adressent aux élèves, mais également aux professeurs, qui y trouveront de nombreuses ressources sur lesquelles s’appuyer pour enseigner le code et la programmation informatique, intégrés dans les programmes scolaires à la rentrée 2016.

Class’Code, le MOOC participatif destiné aux enseignants

Si son utilité n’est pas contestée, l’apparition du code dans les programmes scolaires a laissé certains enseignants un peu perdus. En particulier dans le premier degré, où beaucoup de professeurs n’ont pas reçu de formation dédiée et manquent donc d’un bagage informatique solide. Class’Code s’adresse à tous ces professeurs, ainsi qu’à ceux qui veulent aller plus loin dans leurs pratiques pédagogiques en échangeant et en expérimentant avec des collègues, des formateurs ou des animateurs. Avec pour objectif d' »apprendre à apprendre », mais aussi de prendre du recul sur le code informatique lui-même en découvrant, par exemple, l’histoire des premiers algorithmes.IMG_3246

Concrètement, la formation Class’Code, hybride et participative, prend la forme de cinq MOOC thématiques cosacrés par exemple à la programmation des robots, la pédagogie de projets ou encore la manipulation de l’information. Tous ces MOOC ont été conçus pour être accessibles même sans connaissances particulières en informatique. Et, point important lorsqu’on connaît les difficultés à obtenir un accès à internet dans les établissements, ils proposent aussi des activités non connectées. A ces vidéos accessibles gratuitement depuis le Web s’ajoutent des temps de rencontres et d’échanges entre participants organisés dans toute la France. Class’Code se donne l’objectif de former 300 000 enseignants et formateurs.

L’Ecole du Code

Initié par Bibliothèques sans frontières et Tralalère, l’Ecole du Code est un programme pour les professeurs et animateurs sans connaissances de l’informatique, mais désireux de monter des ateliers d’initiation au code pour les jeunes de 8 à 14 ans. Il propose une formation et un accompagnement sur mesure, ainsi que des ressources numériques et des applications adaptées à l’âge de ses élèves. Ces ressources ont été développées autour de 3 axes : savoir, savoir-faire, savoir-être. Elles sont organisées autour de thématiques ludiques comme la création de jeux vidéos ou la réalisation de pixel arts.

L’Ecole du Code ambitionne également de réunir une communauté d’utilisateurs autour de valeurs d’entraide et d’échanges de bonnes pratiques, en mettant à leur disposition des espaces de dialogue et de partage de ressources.

D-Clics Numériques, pour former de futurs « citoyens du numériques »

Davantage orienté « savoir-être », le programme D-Clics numériques a pour objectif de former les acteurs éducatifs pour qu’ils puissent accompagner les jeunes de 8 à 14 ans dans leur apprentissage des usages du numérique. Le but étant de leur donner les compétences nécessaires à l’éducation de futurs citoyens numériques. Pour cela, il propose des parcours éducatifs et fiches d’activités, gratuits et sous licence Creative Commons. Il met également à disposition des softwares gratuits et Open Source, ainsi que du hardware aux coûts réduits, et Open Source (comme un robot équipé d’une carte Arduino, créé avec la Maison du Libre). Pour l’instant, D-Clics numériques s’adresse surtout aux animateurs et citoyens médiateurs du numérique, mais des perspectives pour renforcer les liens avec les enseignants devraient s’ouvrir en 2017.

Capprio, pour sensibiliser les jeunes en difficulté à la culture numérique

Partant du constat que seules 38 % des personnes sans diplôme sont internautes (contre 95 % des bacs +5), le projet CAPPRIO a pour vocation de faire du numérique un levier d’insertion pour les jeunes en difficulté de 16 à 24 ans. Estimant que les inégalités sont exacerbées dans les quartiers prioritaires, le programme vise à former, en 3 ans, les jeunes issus de ces quartiers au digital et à la culture numérique. Avec, pour cibles principales, les décrocheurs scolaires et les jeunes filles, peu représentées dans les métiers de l’informatique. Pour cela, le programme met notamment à disposition des cours en ligne gratuits sur OpenClassroom et des formations en présentiel. CAPPRIO propose aussi des formations de quelques jours pour les animateurs numériques, dispensées par Les Petits Débrouillards.

Des programmes très complémentaires, selon les porteurs de projets. Un plugin pour trouver l’offre la plus adaptée à ses besoins devrait bientôt être disponible.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous