« Copains vigilants » : quand des élèves luttent contre le harcèlement scolaire

Pour lutter contre le harcèlement scolaire, le collège Yves-Klein de La Colle-sur-Loup expérimente "Copains vigilants", un dispositif qui repose sur des élèves bénévoles.

© WavebreakmediaMicro - Fotolia.com

© WavebreakmediaMicro – Fotolia.com

En France, 1 élève sur 10 serait victime de harcèlement scolaire. Comment aider ces enfants à rompre le silence ? C’est la question à laquelle le collège Yves-Klein de La Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes) a tenté de répondre en créant « Copains vigilants« , une mini brigade inspirée du dispositif « Voisins vigilants ».

Faire remonter tout cas de violence à la direction

Le principe : des élèves observent bénévolement la cour de récréation et les salles de classe de l’établissement, afin de repérer d’éventuels cas de harcèlement. Ils peuvent ensuite se rendre auprès de l’élève victime pour recueillir ses confidences et en avertir la hiérarchie.

« L’idée est de faire remonter toutes violences ou incidents aux adultes du collège, d’agir au tout début avant que ça ne dégénère », explique au Parisien la principale du collège Florence Gauthier.

Lutter contre l’isolement par la fraternité

Les enfants victimes de harcèlement souffrent généralement d’un fort sentiment d’isolement. C’est face à cette impression que le dispositif souhaite également lutter, en créant une relation de confiance entre le « Copain vigilant » et la victime.

Au micro de RMC-BFMTV, Ilona, une élève de cinquième membre de ce dispositif, prend sa tâche très au sérieux : « Quand les gens se font insulter, c’est très important qu’ils en parlent à quelqu’un parce que sinon ils vont se refermer, être triste. Moi, je veux défendre les autres et j’ai envie que tout le monde soit heureux ».

Sur la même antenne, Luca, qui vient d’entrer en 6e, accueille cette nouvelle avec enthousiasme : « Au collège, il y a des plus grands qui peuvent faire du mal aux plus petits. C’est pour ça que je pense que ‘Copains vigilants‘ c’est super bien. Ce sont des élèves comme moi, ils peuvent plus me comprendre. C’est une bonne idée ».

70 élèves bénévoles ont déjà rejoint le dispositif « Copains vigilants« , créé à l’initiative de la brigade de prévention de la délinquance juvénile de Cagnes-sur-Mer.

Source(s) :
  • Le Parisien ; RMC-BFMTV

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous