Des tags antipolice dans l’université Panthéon-Sorbonne

logo AFP

Quatre tags antipolice ont été découverts mardi à l’intérieur de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne dans le XIIIe arrondissement de Paris, a-t-on appris mercredi de source policière confirmant une information du Parisien.

Sur sa page Facebook, le syndicat Alliance publie des photos des tags écrits en noir ou en rouge sur les murs des couloirs de l’université, rue de Tolbiac, avec comme slogan « Frapper vite, frapper fort, un bon flic est un flic mort », ou encore « J’ouvre une bouteille à chaque fois qu’ils ferment le cercueil d’un flic ».

Le syndicat dénonce des « tags insupportables » et réclame « une réaction des autorités de l’Etat ».

Des constatations ont été faites par le commissariat du XIIIe arrondissement, selon la source policière et « une plainte devrait être déposée » mercredi matin.

Les tags ont été découverts alors que le matin même, plusieurs centaines de policiers se rassemblaient en silence devant les commissariats de France, en solidarité avec leurs collègues attaqués samedi sans l’Essonne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous