Mobilisation de lycéens en Corse en soutien à des nationalistes condamnés

logo AFP

Quelques centaines de lycéens se sont rassemblés lundi matin dans plusieurs villes de Corse, pour protester contre les condamnations de trois jeunes nationalistes par la cour d’assises spéciale de Paris pour un attentat en 2012.

Environ 200 lycéens se sont rassemblés dans le calme devant la préfecture de région à Ajaccio, dénonçant les « lourdes peines » prononcées à l’encontre des « militants nationalistes ». Ceux-ci ont écopé de peines de 5 à 8 ans de prison pour l’attaque à la voiture bélier contre la sous-préfecture de Corte en 2012.

A Bastia, 200 lycéens ont défilé, sans incident, du palais de justice à la préfecture, brandissant des banderoles « Amnistia ». Selon le rectorat de Corse, plusieurs lycées ont été partiellement bloqués, à Porto Vecchio et Bastia notamment.

Depuis la condamnation jeudi des trois nationalistes par la cour d’assises, plusieurs manifestations et rassemblements ont été organisés en Corse, donnant lieu à des débordements et des affrontements avec les forces de l’ordre mercredi soir à Bastia, jeudi à Corte et vendredi à Ajaccio.

Les trois syndicats étudiants corses, nationalistes, ont appelé vendredi dernier à une mobilisation « de grande ampleur » toute la semaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous