L’opération « Foot à l’école » revient !

La troisième édition de l’opération "Foot à l’école"est lancée. Florian Bechon, chef de projet du football en milieu scolaire à la FFF, nous parle de cette initiative, destinée aux élèves de primaire.

Florian Bechon, chef de projet du football en milieu scolaire à la FFF

Florian Bechon, chef de projet du football en milieu scolaire à la FFF

Pour la troisième année consécutive, la Fédération Française de Football conduit son opération « Foot à l’École« . En quoi consiste ce projet et à qui s’adresse-t-il ?

L’opération « Foot à l’école » va s’inscrire sur un projet global de trois ans, jusqu’à la Coupe du monde féminine de football prévue en France en 2019. Cette année, « Foot à l’école » s’adresse aux écoles primaires et plus précisément aux classes allant du CE1 au CM2.
Sur la base du volontariat, les classes sont invitées à mener un double projet, sportif et culturel, autour du football. Le premier volet porte sur l’initiation au football à travers un cycle d’au moins 6 séances. La FFF propose aussi de mettre à disposition de chaque école un kit pédagogique avec ballons, but et chasubles. Le second volet consiste, quant à lui, à réaliser une production culturelle. Les classes s’engageront selon deux types d’œuvres, soit une œuvre dite statique (dessins, photos, maquettes, peintures…), soit une œuvre dite plus dynamique comme de la vidéo ou de l’audio. Cette année, les élèves devront répondre au thème suivant : « Etes-vous PRETS à jouer au football » ? Le mot « PRETS », écrit en majuscule, représente les principales valeurs de la FFF (Plaisir, Respect, Engagement, Tolérance, Solidarité).

Comment allez-vous choisir les gagnants de cette opération et comment seront-ils récompensés ?

Les classes de primaire seront évaluées par un jury départemental composé de personnes de la Fédération, de l’Education nationale et de l’USEP. Après évaluation des productions par le jury, deux lauréats seront choisis : le premier suite à la production dite statique et le second suite à la production dite dynamique.

A l’issue du concours, l’ensemble des établissements participant au double projet seront éligibles à un kit matériel afin de continuer à déployer l’activité. Pour les lauréats, récompensés à l’échelon départemental, une demi-journée sera organisée avec l’aide de nos cadres techniques départementaux. Nous profiterons aussi de ce moment festif pour leur remettre leur prix : dotation de matériel, cadre avec un maillot de l’Equipe de France, faisant office de trophée et un diplôme individuel de footballeur.

foot-a-lecoleCombien de personnes pensez-vous toucher par le biais de ce projet, et avec quels objectifs ?

Le programme de la saison dernière, intitulé « Mon Euro 2016« , avait rencontré un vif succès avec 6 600 classes participantes. Cette année, nous espérons toucher 3 500 classes de primaire. Vous pouvez d’ailleurs dès à présent vous inscrire depuis le site Internet dédié. La fin des inscriptions est prévue le 1er mai 2017.

Cette année, notre projet repose sur plusieurs objectifs : maintenir l’activité et le dynamisme des opérations précédentes, continuer à former les conseillers pédagogiques départementaux et de circonscriptions mais aussi les enseignants qui s’engagent dans cette opération, et consolider les relations avec les partenaires au niveau local.

Grâce à l’organisation de ces diverses opérations, pensez-vous que vous avez réussi à faire changer l’image du football ?

Oui, je pense qu’aux yeux de certaines personnes l’image du football a changé. La formation a, elle aussi, joué un rôle clé dans ce changement. En octobre 2014, par exemple, nous avons organisé une formation avec des personnes de l’Education nationale et de l’USEP. Plusieurs personnes sont arrivées à reculons en se posant des questions pour savoir ce qu’elles faisaient là et au final elles sont toutes reparties enchantées. La plupart des personnes regardent le football par le prisme de la télé, mais malheureusement parfois la télé ne retranscrit qu’une partie de la réalité. A côté de ça, les gens oublient le travail conséquent de la Fédération, il y a tous les jours des entraînements et des matchs qui se déroulent mais cela on n’en parle pas… Avec deux millions de licenciés, la Fédération est aujourd’hui une grosse machine et elle a décidé de montrer que le lien avec les écoles est primordial. Avec le succès de l’Euro en juin-juillet dernier, nous espérons repartir du bon pied même si nous savons que les autres fédérations sont, elles aussi, présentes pour organiser des opérations en milieu scolaire. C’est totalement normal que les enfants pratiquent d’autres activités à l’école, il n’y a pas que le football !

© Dusan Kostic – Fotolia

© Dusan Kostic – Fotolia

« Foot à l’école » va être décliné au printemps 2017 dans les collèges et lycées, dans le cadre d’un projet baptisé « La Quinzaine du Foot« . Y-a-t-il des différences entre ces deux opérations ?

Oui, « La Quinzaine du Foot » se déroule uniquement sur une période de 15 jours. Cette année, elle a lieu du 13 au 24 mars 2017, dans les établissements scolaires du secondaire. L’objectif principal de cette opération est de mobiliser les élèves licenciés pour faire découvrir la pratique du football aux non licenciés et les accompagner. Concrètement, cela se traduit par la mise en place de diverses animations football (séances, matchs, tournoi) lors d’un après-midi avec leur prof d’EPS.

Dans un deuxième temps nous demandons aux classes, qui s’engagent dans cette opération, de se rapprocher d’une association caritative. L’objectif est de réaliser une vidéo de 3 minutes sur le thème « A la rencontre de l’autre », afin d’ouvrir l’esprit de nos jeunes. Les saisons précédentes nous étions plus sur des critères très sportifs. Cette année, nous souhaitons ouvrir le football sur d’autres valeurs et en particulier sur celle du partage et de la découverte de l’autre. Nous voulons utiliser le football comme lien social.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous