ENA : quand des politiques veulent sa suppression

En période électorale, l'ENA fait l'objet de critiques. Dernières en date : celles de Matthias Fekl, secrétaire d'État au commerce extérieur.

© pixarno - Fotolia.com

© pixarno – Fotolia.com

À l’approche des élections présidentielles 2017, certains politiques n’hésitent pas à critiquer ouvertement les élites, tandis que d’autres ciblent plus spécifiquement l’ENA. C’est le cas de Matthias Fekl, actuel Secrétaire d’État au commerce extérieur, qui s’est montré favorable à une suppression de l’École Nationale d’Administration.

« On n’apprend rien à l’ENA »

Dans un entretien accordé à l’Express, l’ancien énarque annonce la création de son mouvement politique « Movida« , qui réunit « des jeunes, des intellectuels, des élus de toutes les tendances du PS, des sympathisants ».

Au sujet de l’ENA, il estime qu’il faut « une nouvelle école du service public, regroupant la fonction publique d’Etat, territoriale et hospitalière », indiquant que l’on « n’apprend rien à l’ENA, à l’exception des stages qui sont très formateurs. Surtout, on y valorise la routine et le conformisme alors même qu’il y a souvent des jeunes gens formidables qui veulent faire bouger les choses ».

Bruno Le Maire également favorable à une suppression

Le candidat à la primaire de la droite Bruno Le Maire s’était également déclaré favorable à une suppression de l’École Nationale d’Administration : « Il est temps de supprimer l’ENA. Elle a rempli son office pendant des années, formé des fonctionnaires de grande qualité. Mais nous entrons dans un monde nouveau: celui des entrepreneurs, de la créativité, de l’innovation. Où la haute administration doit reprendre sa juste place ».

Il propose à la place « une école d’application sur le modèle de l’École de guerre, à laquelle les hauts fonctionnaires les plus méritants pourront avoir accès au bout de dix ans, pour leur permettre de franchir une nouvelle étape dans leur parcours professionnel ».

Source(s) :
  • L'Express ; La Croix

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous