Les syndicats étudiants corses appellent à la mobilisation après la condamnation de trois nationalistes

logo AFP

Les trois syndicats étudiants corses ont appelé à la mobilisation, vendredi à Corte (Haute-Corse), pour protester contre les condamnations de trois jeunes nationalistes par la cour d’assises spéciale de Paris pour un attentat en 2012, a constaté un correspondant de l’AFP sur place.

Les organisations Ghjuventu Indipendentista (Jeunesse indpendantiste), Ghjuventu Paolina (Jeunesse paoline) et Consulta di a Ghjuventu Corsa (CGC, Consulte de la jeunesse corse) ont exprimé leur « déception » et leur « colère » lors d’un rassemblement à l’université de Corse-Pascal Paoli.

Une centaine d’étudiants et de lycéens ont participé au rassemblement.

Les syndicats ont appelé à « une mobilisation de grande ampleur la semaine prochaine pour exprimer la réaction unitaire de notre peuple face à l’injustice ».

Trois nationalistes âgés de 22 à 24 ans, Nicolas Battini, Stéphane Tomasini et Joseph-Marie Verdi, ont été condamnés à des peines de 5 à 8 ans de prison ferme pour un attentat à la voiture bélier contre la sous-préfecture de Corte en 2012 qui n’avait provoqué que des dégâts matériels.

Un porte-parole de la CGC a qualifié ce verdict d' »inadmissible » après la récente remise en liberté de plusieurs prisonniers nationalistes.

Des représentants du club de supporters du Sporting Club de Bastia (L1), Bastia 1905, ont participé au rassemblement de Corte et annoncé qu’ils participeraient à la mobilisation dont les formes n’ont pas été précisées.

L’université de Corte est restée bloquée vendredi et des rassemblements de protestation, qui se sont déroulés sans incident, ont eu lieu devant des lycées à Ajaccio, Bastia et d’autres villes.

Quelques dizaines de jeunes nationalistes et des gendarmes s’étaient affrontés à coups de pierres et de grenades lacrymogènes, jeudi soir à Corte, sans blessé, ni interpellation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous