Toulouse: un motard blesse deux élèves dans l’enceinte d’un lycée

logo AFP

Deux lycéennes ont été blessées, dont une gravement, dans l’enceinte d’un lycée toulousain, par un motard qui a ensuite pris la fuite, a-t-on appris auprès de la police.

Un homme, qui faisait des « rodéos » sur une moto tout terrain devant le lycée Raymond-Nave, dans le nord de Toulouse, est entré aux alentours de 13H20 par un portillon dans l’enceinte du lycée, a indiqué un porte-parole de la police.

Il a alors heurté une borne en béton et perdu le contrôle de la moto, qui a percuté les deux lycéennes, âgées de 15 et 16 ans, selon la même source. L’une d’elle souffre d’un traumatisme crânien, mais son pronostic vital n’est pas engagé, et l’autre a été légèrement blessée à la jambe.

« A première vue, les faits ne semblent pas délibérés », a-t-on précisé de même source. L’auteur des faits, lui aussi blessé à la jambe, a pris la fuite. Un suspect de 20 ans, connu des services de police, est recherché. La police a lancé un appel à témoin.

L’inspecteur d’académie de la Haute-Garonne, Jacques Caillaut, qui s’est rendu sur place, a indiqué dans un communiqué qu’une cellule d’écoute avait été mise en place dans l’établissement scolaire, pour les élèves et le personnel. Ce dispositif sera maintenu pendant plusieurs jours.

« L’équipe mobile de sécurité » a dépêché deux personnels qui se sont rendus sur les lieux pour rationaliser les déplacements et tranquilliser la communauté scolaire », selon le texte, qui assure que le motard a « forcé » le portillon du lycée.

L’enquête a été confiée à la brigade des délits routiers, et devra déterminer les circonstances des faits, notamment à travers l’analyse des images de vidéosurveillance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous