« Théorie du genre »: Fillon (LR) choqué « qu’on interdise au pape de s’exprimer »

logo AFP

François Fillon (LR) s’est dit mardi choqué « qu’on interdise au pape de s’exprimer », déplorant que la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem l’ait « repris avec une arrogance incroyable » après ses propos sur la « théorie du genre ».

« Ce qui me choque, c’est qu’on interdise au pape de s’exprimer », a déclaré le candidat à la primaire de la droite pour 2017 sur iTELE. « Mme le ministre de l’Education nationale l’a repris avec une arrogance incroyable ».

Najat Vallaud-Belkacem avait « regretté » lundi la « parole pour le moins légère et infondée » du pape François, qui a accusé les manuels scolaires français de propager un « sournois endoctrinement de la théorie du genre ».

« La laïcité, ce n’est pas le silence religieux », a encore fustigé M. Fillon.

« Il y a un grand nombre de familles françaises, et très au-delà des catholiques, qui pensent que l’école devrait se concentrer sur les fondamentaux, a-t-il également affirmé. Les familles françaises demandent au ministre de l’Education nationale de ne pas se livrer à ses expérimentations fumeuses ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous