Prof dans le supérieur : mon premier cours de TD

Alice Bravard, professeure d’histoire-géographie en lycée fait sa première rentrée comme chargée de TD en histoire économique à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Rencontre.

Alice Bravard premier cours de TD

Alice Bravard premier cours de TD

Cette  année scolaire s’annonce chargée pour Alice Bravard. En plus de ses 15 heures de cours d’histoire-géographie au lycée de Champigny (94), l’enseignante assure depuis la rentrée trois heures de TD d’histoire économique en première année de licence AES à Paris 1 Panthéon-Sorbonne-Tolbiac.

“J’avais envie d’être stimulée intellectuellement”, justifie la jeune femme qui a immédiatement répondu positivement au mail reçu en juin d’un de ses anciens professeurs de la Sorbonne (elle y a étudié l’histoire) signalant que l’UFR d’AES recrutait des chargés de TD pour la rentrée.

“J’ai envoyé mon CV et ai été tout de suite retenue sans passer par la case entretien”, raconte la jeune femme. “Ce qui nous a plu dans son parcours, c’est que non seulement elle était agrégée, qu’elle avait fait une thèse, mais aussi qu’elle était dotée d’une solide expérience au lycée”, explique Isabelle Rabault, professeure d’histoire à Paris 1 qui a participé au recrutement.

Surmonter le stress

Une expérience de 16 ans de prof d’abord au collège et depuis six ans au lycée, qui n’empêche pas la jeune femme d’appréhender sa rencontre avec les étudiants. “Les premiers cours sont essentiels, il faut arriver à établir un climat agréable et adopter la bonne posture : ni trop infantilisante, ni trop distante.”

Pour dominer son appréhension, la jeune femme échange beaucoup avec ses collègues universitaires.

“Nous sommes six à être en charge des TD d’histoire économique. Nous nous sommes tous rencontrés une fois, en juin. Puis nous avons recherché des documents et préparé les séquences à distance, cet été, à partir de la trame du cours magistral donné par le prof”, détaille l’enseignante qui reconnaît avoir dû beaucoup travailler n’étant pas une spécialiste d’histoire économique mais d’histoire sociale.

Mutualiser les cours

Ce qui lui plaît particulièrement à la fac ? “La facilité avec laquelle nous travaillons ensemble et le fait que chacun accepte tout naturellement de mutualiser ses préparations. C’est une chose qui ne se fait pas du tout dans le secondaire”, regrette l’enseignante. Au final, tous les chargés de TD d’histoire économique de première année de licence d’AES ont la même progression de cours.

Pour autant, le travail personnel reste important : “Une séance d’une heure et demie nécessite trois jours de travail à temps plein”, estime-t-elle

Commencer doucement

Lors de sa première séance de TD, Alice Bravard a appliqué les conseils que lui ont donnés ses collègues universitaires : préciser les règles (assiduité, retard…), les modalités d’évaluation et insister sur l’importance du travail personnel. Et surtout ne pas aller trop vite : 17 % des étudiants inscrits en première année de licence AES en 2015-2016 sont issus de la voie professionnelle et près de 25% de séries technologiques. “Beaucoup ne maîtrisent pas la méthode du commentaire de document ou de la composition”, pointe l’enseignante. Et d’ajouter : “Mes collègues m’ont prévenue que le niveau était très faible, j’espère ne pas être déçue”.
A l’issue de son premier TD, elle se dit plutôt satisfaite : “C’était un moment agréable, ils étaient à l’écoute ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous