Diogène, Narcisse, Protée… : ils sont associés à des symptômes

Le Figaro indique une recrudescence des Diogène à Paris. Oedipe, Protée, Narcisse sont également des noms de personnages antiques, liés à des maladies.

Buste antique-Ruslan Gilmanshin fotolia.com

Buste antique-Ruslan Gilmanshin fotolia.com

Paris compte de plus en plus de personnes souffrant du syndrome de Diogène, encore appelées des entasseurs. Un article du Figaro vient d’être consacré à ce phénomène et à cette maladie, qui rend la vie des gens impossible. Les personnes qui en sont atteintes en effet, accumulent tant de choses ou détritus chez elles, qu’elles ne peuvent quasiment plus accéder à certaines pièces voire à leur appartement !

Le phénomène est loin d’être anecdotique, car la Mairie de Paris consacre une partie d’une page de son site à cette réalité.

Au fait, pourquoi ce nom, syndrome de Diogène, du nom d’un philosophe de l’Antiquité grecque ? Diogène de Sinope vivait dans un tonneau, dans le dénuement le plus absolu, indifférent à toute norme ou convention sociale.

Parmi les personnages célèbres de l’Antiquité ayant donné leur nom à une maladie, se trouve également Protée. Le syndrome de Protée est une maladie rare qui « induit une croissance excessive de multiples tissus avec distribution en mosaïque des lésions. » Ce syndrome rend le visage ou les membres du corps difformes. Il a pris le nom de Protée, personnage grec qui pouvait prendre toutes les formes.

Les noms de la psychanalyse

Narcisse de son côté est associé aux personnalités pathologiquement égocentriques. Dans la mythologie grecque, Narcisse a vu son reflet dans l’eau et en est tombé amoureux. Aujourd’hui, une personnalité narcissique désigne une personne qui souffre d’un trouble mental, avec des symptômes bien identifiés.

Enfin, le nom d’Oedipe ne peut être contourné : le personnage de la tragédie de Sophocle est devenu une référence psychanalytique. Selon Freud, si le complexe d’Oedipe n’est pas vécu normalement dans l’enfance, les répercussions dans la vie affective d’adulte peuvent être dévastatrices.

Ce  n’est pas à proprement parler une maladie, mais cela désigne tout de même votre point faible : le talon d’Achille. Ce mythe se réfère au héros antique Achille, dont la mère, Thétis, a trempé tout le corps, sauf le talon, dans le Styx. Tout le corps de son fils est ainsi devenu invulnérable, sauf son talon -par lequel elle le tenait pour le plonger dans l’eau…

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous