Moteur du futur: Renault et l’Ecole centrale de Nantes lancent une chaire de recherche

logo AFP

Le groupe Renault et l’Ecole centrale de Nantes ont lancé lundi la première chaire de recherche et d’enseignement sur le moteur du futur, consacrée à la performance de la propulsion électrique des véhicules automobiles.

Cette chaire vise à « mettre en place des technologies avancées en contrôle des systèmes de propulsion afin d’explorer de nouvelles pistes d’optimisation sur la performance, la robustesse, la sécurité et les coûts des motorisations électriques et hybrides », explique, dans un communiqué commun avec l’Ecole, Philippe Schulz, directeur de la conception des groupes motopropulseurs électriques et hybrides de Renault.

« On ne va pas construire un nouveau moteur et de nouvelles batteries. Notre objectif, c’est d’optimiser le fonctionnement global du système d’électrification », a-t-on encore expliqué chez Renault.

Dotée d’un budget de 4,6 millions d’euros sur cinq ans, cette chaire de recherche sera dirigée par le professeur Malek Ghanes et associera une trentaine de chercheurs internationaux aux équipes du constructeur automobile.

Renault détient, avec sa voiture Zoé, plus de la moitié du marché français de l’électrique neuf, un marché en plein essor, même s’il ne représentait en 2015 qu’environ 1% des nouvelles immatriculations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous