Rentrée: « Tous les postes de professeurs des écoles seront pourvus » (recteur de Versailles)

logo AFP

Le recteur de l’académie de Versailles, la première de France, a assuré mercredi que les postes de professeurs des écoles seraient tous pourvus à la rentrée, notamment grâce à l’embauche de contractuels, dont il a contesté qu’ils soient des « bouche-trous ».

L’académie de Versailles, qui regroupe près de la moitié ouest de l’Île-de-France (Essonne, Hauts-de-Seine, Val-d’Oise, Yvelines), concentre près du tiers des 665 postes non-pourvus à la suite du concours 2016 des professeurs des écoles, selon le premier syndicat du primaire, le SNUipp-FSU.

Le recteur, Daniel Filâtre, a indiqué que 400 contractuels avaient été recrutés pour faire face à ce déficit dans l’académie.

« Ce ne sont pas des bouche-trous, ils sont recrutés pour un an. Nous avons en parallèle augmenté le nombre de remplaçants, de manière à ce qu’il y ait davantage de formation pour les contractuels et que ceux-ci puissent, s’ils le souhaitent, préparer le concours », a-t-il expliqué.

M. Filâtre a par ailleurs indiqué que 130 postes « Alternance Master 1 », un dispositif qui permet à de futurs professeurs d’exercer de manière anticipée dès leur première année de formation, étaient ouverts à la rentrée dans l’académie.

« Moi, ce qui m’intéresse, c’est que les élèves aient un professeur. Ce sera le cas », a encore fait valoir le recteur, en expliquant qu’il s’était refusé à « saturer le concours » des professeurs des écoles, c’est-à-dire à abaisser la note minimale d’admission.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous