Accueil d’enfants de moins de 3 ans: Paris et l’arc méditerranéen les moins bien lotis

logo AFP

Paris et l’arc méditerranéen ont les taux d’accueil d’enfants de moins de trois ans les plus faibles tous types confondus (crèches, assistantes maternelles, scolarisation …), les départements les mieux dotés se situant dans un axe allant de la Loire-Atlantique au territoire de Belfort, selon une étude publiée jeudi.

En France métropolitaine, le nombre total de places d’accueil divers (crèches collectives, haltes garderies, crèches familiales, assistantes maternelles ainsi que scolarisation des moins de trois ans) représentait 64 places pour 100 enfants en 2013, selon cette étude du service statistique du ministère des Affaires sociales et de la Santé (Drees).

Ce taux varie entre 31 et 106 places avec des disparités géographiques marquées: c’est autour de l’axe allant de la Loire-Atlantique au territoire de Belfort que se situent les départements les mieux dotés.

A l’inverse, l’arc méditerranéen, Paris, et dans une moindre mesure la région parisienne, ont les plus faibles taux d’accueil.

Si l’on ne considère que l’accueil en crèches collectives et familiales (17 places pour 100 enfants en moyenne en France métropolitaine), l’Ile-de-France et le sud de la France (particulièrement le sud-est) ont l’offre la plus importante, tandis que les départements de la moitié nord de la France sont moins bien dotés. Mais c’est le déficit en assistantes maternelles de la région parisienne et du sud de la France qui modifie la répartition géographique de l’offre globale.

A la rentrée 2013, les écoles maternelles accueillaient en France métropolitaine environ 92.000 enfants de deux ans, soit près d’un sur huit, rappelle cette étude.

Elle chiffre à 12.700 le nombre d’établissements en France métropolitaine accueillant des jeunes enfants fin 2013: ils offraient globalement 397.300 places, soit près de 10.200 places de plus qu’en 2012.

Les établissements d’accueil collectif (crèches collectives, haltes-garderies, jardins d’enfants et établissements multi-accueil) représentaient 87% de ce total, et les crèches familiales 13%.

L’offre des assistantes maternelles directement employées par des particuliers est bien supérieure, évaluée à 982.000 places.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous