Amiens: la rentrée universitaire à la citadelle repoussée en septembre 2017

logo AFP

La rentrée universitaire à la citadelle d’Amiens, chantier de 111 millions d’euros confié à l’architecte italien Renzo Piano, a été repoussée en septembre 2017 en raison de retard de travaux, a-t-on appris mercredi auprès de la Société d’économie mixte (SEM).

« Il y a eu des mauvaises surprises durant le chantier, déjà extrêmement complexe, avec des murs sans fondation ou des caves enterrées. Il y a un vrai retard de chantier », a déclaré Jean-Yves Bourgois, président de la SEM Amiens Aménagement qui pilote le chantier débuté en 2012.

« L’emménagement qui était prévu en janvier 2017 est repoussé en septembre 2017. Sur des chantiers un peu similaires, il y a déjà eu des retards de cinq ou six ans », a ajouté M. Bourgois, également conseiller municipal et d’agglomération (UDI), confirmant une information du Courrier picard. Initialement, la citadelle devait accueillir ses premiers étudiants en septembre 2016.

Ce projet ambitieux, financé uniquement par des fonds publics, prévoit de transformer une citadelle du XVIIe, qui était fermée au public, en une université ouverte sur la ville, accueillant près de 4.500 étudiants autour d’une large place d’armes. Le projet, mélange prometteur d’architecture militaire et contemporaine, devrait également permettre de mieux relier le centre-ville aux quartiers nord de la capitale picarde, théâtre d’émeutes urbaines en 2012.

Renzo Piano, concepteur du centre Pompidou à Paris et prix Pritzker d’architecture en 1998, a pour ambition « de mettre une université dans un fort », en faisant attention « à ce que dans la journée, enseignement et vie quotidienne se mélangent », selon ses propres termes.

L’université Jules-Verne de Picardie a estimé par le biais de son porte-parole qu’une ouverture pour la rentrée de septembre « serait plus simple à gérer qu’un déménagement en cours d’année ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous