Pour intégrer un sport-études, un bon dossier scolaire est indispensable

Qu’est-ce que les parcours sports-études ? Jean-Pierre Blache, responsable de Vercors à cheval, centre équestre rattaché à l’Education nationale, nous les présente.

Jean-Pierre Blache

Jean-Pierre Blache

Comment intégrer un parcours sport-études ?

Les conditions de recrutement peuvent être différentes d’un établissement à un autre. Dans notre cas précis, nous travaillons avec deux établissements de l’Education nationale : le Collège sport nature de La Chapelle et le Lycée sportif Jean Prévost de Villard de Lans. Pour intégrer un sport-études, il y a deux dossiers à étudier : le dossier scolaire, pris en charge par l’Education nationale, et le dossier sportif, examiné par la structure sportive (ici le Vercos à Cheval). Le centre équestre assure en effet le fonctionnement sportif du sport-études. Il est d’ailleurs labellisé « Ecole Française d’Equitation » et  « Sport Etudes », des labels qui garantissent une pratique conforme aux exigences fixées par la Fédération Française d’Equitation. Globalement, pour le dossier sportif, le niveau d’entrée au collège est le galop 3 pour les 6èmes et un galop 5-6 pour les 3èmes. Dans l’étude des candidatures, nous faisons aussi très attention à la tenue du dossier scolaire car le cumul études et sport fait qu’il ne faut pas que l’ensemble puisse mettre l’élève en difficulté scolaire.

Auteur : Dusan Kostic

Auteur : Dusan Kostic

A quoi ressemble une journée type d’un étudiant en sport-études ?

En ce qui nous concerne, nous nous appuyons sur des établissements de l’Education nationale qui disposent déjà d’un aménagement de temps scolaire de façon à libérer des plages horaires pour la pratique sportive. Les élèves ont une scolarité tout à fait normale et les heures de cours sont respectées. En revanche, le planning des élèves est aménagé de sorte qu’ils puissent venir pratiquer l’équitation. Dans notre établissement, par exemple, nous les avons une demi-journée par semaine, le mercredi après-midi, un soir par semaine mais aussi un week-end sur deux en stage et pendant certaines vacances scolaires. Au total, les élèves pratiquent à peu près 300 heures d’équitation sur une année scolaire.

Etudes, entraînements, compétitions : comment les élèves arrivent-ils à tout gérer en même temps ?

Comme cité précédemment, nous essayons d’avoir des dossiers scolaires très corrects de façon à ce que cet emploi du temps chargé ne retarde pas les élèves d’un point de vue scolaire. Autrement, si l’élève avait des lacunes dès l’entrée en sport-études, ce retard pourrait effectivement s’accroître. C’est pourquoi, le dossier scolaire est très important. Les élèves doivent aussi apprendre à être autonomes et organisés afin de gérer au mieux la complémentarité entre les études et la pratique sportive.

Quand se déroulent les compétitions sportives ?

Nous avons retenu deux disciplines de la fédération française d’équitation : le CSO et le Hunter. Les élèves passent donc ces deux épreuves lors des compétitions club organisées le week-end, pendant les vacances scolaires ou lors des stages sportifs. Aucune compétition n’a lieu pendant les heures de cours.

Révision du bac © Paty Wingrove - Fotolia.com

© Paty Wingrove – Fotolia.com

D’un point de vue scolaire, les étudiants en sport-études sont-ils avantagés par rapport aux autres élèves ?

Non pas du tout, les élèves en sport-études n’ont aucun avantage scolaire. Ils ne bénéficient pas de moins de devoirs car ils ont exactement le même programme scolaire que les autres élèves. Par contre, ils ont moins de temps pour travailler et faire leurs devoirs. Il faut donc qu’ils s’organisent mieux.

Quel conseil donneriez-vous à des étudiants qui aimeraient se lancer dans ce cursus, mais peut-être hésitent à faire le pas ?

En plus des études et du sport, il faut savoir qu’il existe un troisième phénomène : le fait d’être interne dans l’établissement. Ainsi, les élèves doivent apprendre à gérer leur autonomie dans le cadre d’une séparation pendant la semaine avec leur famille, et cela peut compliquer la réussite de l’opération. Il faut bien prendre en compte ce problème d’autonomie mais aussi bien analyser sa passion pour l’équitation afin de savoir si l’on pourra concilier ces trois facteurs.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous