Service militaire volontaire: François Hollande appelle les entreprises à s’engager

logo AFP

François Hollande a participé mardi à la remise des diplômes de la première promotion du centre du Service militaire volontaire (SMV) de Brétigny-sur-Orge (Essonne) et a salué la « réussite » de ce dispositif, appelant les entreprises à s’engager en vue de son élargissement.

Une quarantaine de jeunes volontaires ont reçu, pour certains, leurs certificats des mains du président de la République et pour d’autres, notamment, du ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, ou de ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud Belkacem.

Inspiré d’un dispositif existant en Outre-mer, le SMV vise à inculquer le « vivre ensemble » à des jeunes en difficulté et à les aider à accéder au marché du travail à l’issue d’un cursus encadré par des militaires. Trois centres ont été mis en place en 2015 par le ministère de la Défense à titre expérimental et pour une durée de deux ans, dont celui de Brétigny-sur-Orge, qui accueille actuellement 100 jeunes volontaires.

Les recrues, âgées de 18 à 25 ans, découvrent pendant six à douze mois la vie en collectivité avec port de l’uniforme, vie en caserne, pratique du sport et du secourisme. Ils suivent des cours d’éducation civique, bénéficient d’une formation gratuite au permis de conduire et d’une remise à niveau scolaire, puis reçoivent une formation professionnelle en alternance en entreprise, en vue d’une embauche.

François Hollande a salué la « réussite de ce dispositif », avec un taux d’insertion « considérable » de 70% à l’issue de la formation.

Il a également félicité les jeunes volontaires pour « leur détermination, leur ténacité ». « C’est peut-être ce qui vous manquait jusqu’à présent, cette confirmation que la réussite était possible », a-t-il dit.

« Quand on voit des jeunes arriver, souvent désemparés, découragés, (…) et quand on les voit sortir huit mois après, avec cette confiance qu’ils ont retrouvée, cette capacité à trouver un emploi, c’est une grande fierté », s’est félicité le chef de l’Etat. La formation militaire apporte une « discipline », des « repères », une « connaissance de la vie dans tout ce qu’elle a de difficile parfois, d’exigeant souvent, (…) expériences indispensables pour s’insérer dans la société », a-t-il assuré.

M. Hollande souhaite donc « déployer encore davantage » ce dispositif. « Nous avons vocation a pouvoir l’élargir, ce qui supposera des moyens supplémentaires, avec la volonté d’associer les collectivités mais aussi les entreprises », a-t-il déclaré.

Alors que la première phase d’expérimentation, en 2015/2016, avait permis à 300 jeunes de bénéficier du SMV en France, 700 nouveaux volontaires seront intégrés dans les 3 centres existants à partir du mois de septembre, dont 150 à Brétigny-sur-Orge. Un quatrième centre ouvrira ses portes en janvier, à Châlons-en-Champagne, à précisé François Hollande.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous