Vaste opération pour recycler 11 millions de manuels scolaires

logo AFP

Que faire des 11 millions de livres scolaires promis au rebut par la réforme du collège? Une vaste opération a été lancée pour récupérer et recycler ce stock inédit de manuels devenus obsolètes, a-t-on appris auprès des initiateurs du projet.

« Faites de votre collège le centre d’une vaste opération pédagogique et citoyenne! », proclame l’affiche de l’opération « Ecogestes Collèges 2016 », lancée par les éditions Belin, qui s’adresse aux élèves et leurs familles comme aux responsables d’établissements.

La recette de cette collecte, menée avec Veolia, sera reversée à l’Unicef France.

A la rentrée, pour la première fois, les programmes de toutes les disciplines et de tous les niveaux, de la 6e à la 3e, vont changer. Ce qui signifie quelque 11 millions de livres à remplacer en septembre (une seconde vague étant prévue à la rentrée 2017).

Belin propose aux 6.800 collèges de métropole et à leurs élèves de collecter tous les ouvrages en question, mais aussi leurs papiers et cahiers usagés. Veolia viendra ramasser le tout du 1er septembre au 19 octobre, et se chargera du tri, pour la fabrication de papier recyclé.

Pour cela, les collèges peuvent s’inscrire dès aujourd’hui, et jusqu’au 30 septembre, sur le site https://education.editions-belin.com/.

L’événement peut être un moyen concret d’éduquer 3,2 millions de collégiens à l’écologie, soulignent les organisateurs.

Pour cette rentrée, les élèves de la 6ème à la 3ème recevront de nouveaux manuels de français, mathématiques et histoire-géographie. Les élèves de 5ème auront un manuel de LV2 et les élèves de 6ème disposeront d’un nouveau manuel de sciences.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous