Le permis de conduire pourra être financé par le compte personnel de formation (Assemblée)

logo AFP

Le compte personnel de formation (CPF) pourra être utilisé pour financer tout ou partie du passage du permis de conduire, selon un amendement gouvernemental au projet de loi Egalité et citoyenneté voté jeudi à l’Assemblée.

L’amendement précise que toute personne, demandeur d’emploi ou salarié, pourra utiliser ses heures du compte personnel de formation pour la préparation des épreuves du code de la route et de la conduite du permis B.

« L’objectif de cet amendement est de faciliter l’accès à l’emploi, et notamment celui des jeunes, sachant que ne pas avoir son permis représente souvent un frein à l’embauche et que son coût est trop élevé aujourd’hui pour des personnes modestes. On estime qu’en moyenne, son obtention coûte 1.500 euros, ce qui représente une somme conséquente, notamment pour les jeunes sans qualification », s’est félicité dans un communiqué le député PS Jean-Patrick Gille qui avait fait voter un dispositif similaire en commission.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous