A une semaine du bac, les futurs étudiants ont reçu les premières réponses APB

logo AFP

Une semaine avant le début du bac, le logiciel APB a livré ses premières réponses aux demandes des candidats désireux d’entamer des études supérieures. Et 80,6% des jeunes ont eu une proposition dès ce premier tour, en hausse par rapport à 2015.

En 2015, le taux de réponses favorables dès le premier tour pour l’ensemble des candidats était de 78,9%.

Quelque 48,1% des voeux placés en première position par les jeunes lors de leur inscription sur la plateforme admission post-bac (APB) ont été validés en 2016, contre 47,4% l’année précédente.

Il n’y aura pas de tirage au sort pour les candidats à la première année de médecine en Ile-de-France, contrairement à ce que craignaient des lycéens début mai. Mais la filière Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) ne pourra pas accueillir tous les candidats, qui seront une nouvelle fois cette année départagés par un tirage au sort.

Pour les deux autres filières dites « sous tension », le nombre de places dépasse le nombre de lycéens ayant inscrit ce choix en voeu 1 pour le droit, et il reste « quelques problèmes résiduels » en psycho.

Pour les seuls élèves de terminale (sans prendre en compte les réorientations ou les jeunes ayant effectué une ou plusieurs années de césure), le taux de réponses favorables grimpe à 86,4% pour ce premier tour, a indiqué le ministère de l’Éducation.

A noter des différences selon les voies: 96,7% des lycéens s’apprêtant à passer le bac général ont eu une proposition, 81,4% pour les technologiques et 56,5% pour les futurs bacheliers professionnels.

Une différence qui s’explique notamment, selon le ministère, par l’obligation pour les lycéens généraux d’inscrire une filière non sélective dans leurs voeux. Les pro en revanche souhaitent à plus de 80% intégrer un BTS, filière sélective, cette dernière étant la voie « naturelle » pour les bacs pro qui désirent continuer leurs études.

Le gouvernement s’est engagé à proposer 2.000 places de plus en BTS réservées aux bacs pro à partir de 2017. Pour cette année, il y a eu un millier de propositions supplémentaires émises auprès des candidats professionnels.

Les lycéens ont maintenant jusqu’au 13 juin pour répondre aux propositions inscrites sur APB: par un « oui définitif », un « oui mais » (vous acceptez la proposition mais vous espérez avoir une formation mieux placée dans la liste des voeux), « non mais » (vous refusez la proposition mais vous maintenez vos demandes pour les voeux mieux placés dans la liste, avec le risque de ne pas recevoir une autre proposition lors des phases suivantes), ou encore « démissionner » (vous renoncez à tous vos voeux).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous