L’oxygène de Tchouri serait plus ancien que notre Système solaire

L’oxygène de “Tchouri”, plus vieux que le Système solaire ? Selon le CNRS, les molécules de dioxygène détectées sur la comète datent d’avant la “nébuleuse solaire”.

Rosetta et Philae © Stéphane Masclaux

Rosetta et Philae © Stéphane Masclaux

En novembre dernier, des scientifiques avaient détecté la présence de molécules de dioxygène (O2) dans le nuage de gaz et de poussière (la “chevelure”) qui nimbe la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Mais le mystère continuait à planer, suite à cette découverte majeure : comment cet oxygène s’était-il retrouvé sur “Tchouri” ?

Dans une étude publiée dans la revue The Astrophysical Journal Letters, des chercheurs du CNRS indiquent, grâce aux relevés de la sonde Rosetta, que l’oxygène de la comète serait plus vieux que notre Système solaire.

Aux origines de la vie sur Terre

Selon un chercheur interrogé par Sciences et Avenir, cet oxygène aurait été formé à partir de molécules d’eau “cassées” par le bombardement de “rayons cosmiques”, quand elles étaient sous forme de “grains de glace”, situés dans le “nuage interstellaire” qui a précédé la formation de la “nébuleuse solaire” – le nuage de gaz à partir duquel s’est formé notre Système solaire.

Lors de leur “inclusion dans les trous créés dans la glace d’eau par le bombardement des rayons cosmiques galactiques”, les molécules d’oxygène se seraient “stabilisées”, puis auraient été “transportées” dans les “parties externes” de la “nébuleuse solaire”. En s’agglomérant, ils auraient formé des comètes – dont “Tchouri”.

Selon les scientifiques, aussi interrogés par le Huffington Post, cette découverte permet de “mieux comprendre” l’apparition du Système solaire et de la vie sur Terre.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous