Une direction de la formation pour les 150.000 policiers de France (Cazeneuve)

logo AFP

Tuteurs, apprentissage des langues vivantes, collecte du renseignement face au terrorisme: le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé jeudi la création d’une direction centrale de la formation et du recrutement pour les 150.000 policiers de France.

« L’évolution de la société, des techniques, de la législation en vigueur, doit nous amener à faire évoluer régulièrement les contenus de la formation des policiers », a dit le ministre à Oissel (Seine-Maritime) lors d’une sortie d’élèves gardiens de la paix.

« Cela vaut bien entendu pour la formation initiale et pour des matières +classiques+ touchant à la procédure pénale ou à l’usage des armes », a-t-il détaillé, mais « également pour des disciplines nouvelles, qui prennent une importance croissante » : réseaux sociaux, lutte contre la cybercriminalité, collecte du renseignement face à la menace terroriste « ou encore l’apprentissage des langues vivantes (…) à mesure que la criminalité s’internationalise ».

Le ministre a donc engagé une « réforme profonde » de la formation déclinée en douze axes dont la formation continue et un tutorat pour les jeunes policiers. Elle était initialement, selon lui, « partagée entre de trop nombreuses structures ».

Elle était aussi nécessaire pour faire face au recrutement en cours de milliers de policiers décidé par le gouvernement après les attentats de 2015.

« Chaque année, en 2016 et en 2017 », a dit M. Cazeneuve, « plus de 4.600 gardiens de la paix sortiront des écoles de police, alors qu’ils n’étaient que 488 en 2012. C’est là un effort sans précédent ».

Le choc des attentats du 13 novembre suscité des vocations: il y a eu quelque 36.000 candidats pour le concours de gardien de la paix un « chiffre jamais atteint », a précisé le ministre.

Certains issus de la promotion de Oissel sont d’ailleurs bardés de diplômes, l’une étant notamment titulaire d’un doctorat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous