Aider les instits à enseigner l’informatique dès la maternelle

logo AFP

« Thymio » le robot et « Scratch » le chat: ces deux personnages pourront aider les élèves à apprendre les rudiments de l’informatique, un enseignement encore trop peu développé en maternelle et école élémentaire.

La Main à la pâte, fondation qui promeut les sciences à l’école, a mis au point le guide « 1,2,3…codez ! », destiné aux professeurs des écoles pour les guider dans l’enseignement de l’informatique, en partenariat notamment avec l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique).

Le guide, « suffisamment détaillé pour être abordable par tout enseignant, familier ou pas avec l’informatique » selon la fondation, a été testé dans une trentaine de classes entre septembre et décembre 2015.

De la petite section à la 6ème, les écoliers sont progressivement formés aux différents concepts informatiques: algorithmes, programmation, robotique… But de cet apprentissage prévu dès la maternelle? Former des citoyens impliqués dans leur environnement numérique, et non plus « passifs », a souligné Gilles Dowek, directeur de recherche à l’Inria, jeudi lors d’un point presse.

Pas question de programmer des lignes de code ou de créer une page web, il faut « scénariser les exercices » pour comprendre l’informatique, a renchéri le scientifique David Wilgenbus, co-auteur du guide et membre de La Main à la pâte.

Les professeurs des écoles peuvent ainsi s’aider de Thymio, le petit robot qui se cogne contre un mur, pour expliquer le concept de « bug informatique ». Ou faire appel via un logiciel à Scratch, le chat qui tourne en 360 degrés, pour définir la notion de « boucle » (début de programmation pour permettre la répétition d’une même instruction sans avoir à la recoder).

Testé dans une trentaine de classes au dernier trimestre 2015, « 1,2,3… codez! » reste une exception dans son domaine. David Wilgenbus qualifie l’année scolaire 2016/17 d' »année de transition » dans l’enseignement de l’informatique. Il table surtout sur l’apprentissage en maternelle, la lecture restant la priorité numéro un de l’école élémentaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous