Recherche: restrictions « optiquement » maintenues (Mandon)

logo AFP

Les restrictions budgétaires concernant la Recherche sont « optiquement » maintenues mais les sommes qui auraient pu être prélevées sur les budgets des laboratoires « ne le seront pas », a déclaré mercredi le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche Thierry Mandon.

La communauté scientifique est en émoi en raison d’un décret qui annule notamment 256 millions d’euros de la Mission interministérielle recherche et enseignement supérieur (Mires), dont 134 millions d’euros de subventions allouées aux organismes de recherche (CEA, CNRS, Inra, Inria).

Le CEA est mis à contribution à hauteur de 64 millions d’euros, le CNRS de 50 millions, l’Inria et l’Inra de 10 millions chacun.

Quand un décret est présenté, « il participe d’un équilibre général de l’ensemble du budget, donc il est très difficile de revenir dessus », a déclaré M. Mandon sur France Inter.

« Optiquement, ce décret est maintenu », mais les sommes qui auraient pu être prélevées dans les laboratoires « ne le seront pas », a dit M. Mandon.

Selon lui, le « résultat concret de cette opération » est « aucun arrêt d’aucun programme, aucune coupe de quelque nature que ce soit, aucun arrêt des recrutements scientifiques, donc de chercheurs, qui étaient prévus, neutralité totale de la décision budgétaire d’économie ».

Le CEA, qui va voir sa subvention baisser de 64 millions d’euros dans ce décret, va bénéficier de compensations, a-t-on appris auprès du secrétariat d’Etat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous