Budget amputé: indignation des conseils scientifiques de 5 organismes de recherche

logo AFP

Les conseils scientifiques de cinq organismes de recherche (CNRS, Inra, Inserm, Ined, IRD) « s’indignent » du projet de décret qui prévoit de supprimer 256 millions d’euros de crédits en 2016 pour la Mission Recherche et Enseignement supérieur (Mires).

Les organismes de recherche (CNRS, CEA, Inra, Inria, Inserm, Ined, etc.) vont voir leurs subventions baisser à hauteur de 134 millions d’euros, déplorent mardi dans une motion commune ces cinq conseils scientifiques.

Ils « demandent au gouvernement de surseoir à ce projet contre-productif ».

Le projet de décret « contredit radicalement les engagements pris en début d’année par le secrétariat d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, et réaffirmés le 14 mars par le président de la République », selon eux.

Il « provoque stupeur et consternation dans l’ensemble du monde scientifique », ajoutent-ils.

Lundi, sept prix Nobel français et un lauréat de la Médaille Fields ont déjà déploré la décision du gouvernement de procéder à ces annulations de crédits pour la recherche, qui « s’apparentent à un suicide scientifique et industriel ».

« Cette coupe claire, qui arrive très tardivement en cours d’année, va complètement déstabiliser les projets en cours et la structuration des équipes et des laboratoires, dans un contexte où l’emploi scientifique a déjà été durement touché ces dernières années », estiment les conseils scientifiques dans cette motion signée de leurs présidents respectifs.

Des décisions prises « dans l’urgence risquent de coûter à terme très cher à la collectivité et de détourner les jeunes générations de la recherche », ajoutent-ils.

Le secrétariat d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche a expliqué que les économies de 134 millions d’euros se feront en mobilisant les fonds de roulement disponibles et les trésoreries des organismes de recherche, « sans mettre en cause l’exécution » des budgets annuels prévus par les organismes de recherche.

Les fonds de roulement permettent notamment aux organismes de recherche de mettre de l’argent de côté pour des projets futurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous